Google a supprimé 1 milliard de liens cette année

Au cours des 12 derniers mois, Google a dû supprimer plus d'1 milliard de liens dans ses résultats de recherche. Des liens qui conduisaient, à chaque fois, vers des fichiers proposés en téléchargement illégal.

Le nombre précis de requêtes de suppressions de liens formulées par les ayants-droit, essentiellement les producteurs de films, dépasse même le milliard, puisqu'il est exactement de 1 007 741 143 ! Sur 12 mois.

90 % des liens sont déjà supprimés automatiquement


Dans les faits, quand Google traite (automatiquement) ces requêtes, neuf liens sur dix ont déjà été supprimés automatiquement également par ses algorithmes, qui détectent que le lien conduit à un contenu illégal. Mais cela laisse quand même plus de 100 millions de liens qui, eux, déjouent la détection, et doivent donc être traqués par les ayant-droits, ce qui prend déjà du temps, puis, soumis à Google pour suppression, ce qui prend, là encore, du temps. Or, pour protéger un contenu du piratage, chaque minute compte, afin d'éviter que le fichier ne se propage trop rapidement sur la Toile...

Bien entendu, ce milliard, ou ces 100 millions de liens ne correspondent pas à 1 milliard ou 100 millions de contenus illégaux. Certains fichiers sont pointés par des dizaines, voire, des centaines de liens différents, qui conduisent tous au même résultat final, non sans obliger celui qui les clique à subir l'ouverture de fenêtres surgissant par dizaines.

Piratage600 400

Piratage : un combat perdu d'avance, pour les ayants-droit ?


A noter que dans la bataille contre le piratage, le volume de requêtes de suppressions soumises à Google est perçu par les équipes du moteur comme un signe que la lutte contre le piratage est efficace. Quand les ayants-droit, eux, pensent au contraire tout l'inverse, se demandant même si la bataille contre le téléchargement illégal n'est pas, de toute façon, perdue d'avance... L'affaire du site Zone Téléchargement, désactivé par la Gendarmerie Française, et remis en ligne 24 heures plus tard grâce à des sites miroirs à l'étranger, en est, en effet, une preuve, ou tout au moins, un signe...

Se supprimer d'internet en quelques clics ?
Quel est le meilleur antivirus ? Notre comparatif
Modifié le 30/11/2016 à 10h57
Commentaires