Le Bitcoin est devenu une industrie milliardaire

Le minage de Bitcoin est devenu une industrie qui pèse désormais plusieurs milliards de dollars. Depuis l'invention en 2008 de la cryptomonnaie, les mineurs, comme on appelle ceux qui la produisent, ont collectivement gagné plus de 2 milliards de dollars de revenus, selon l'estimation publiée par le Cambridge Centre for Alternative Finance.

Et la richesse réelle générée par la cryptomonnaie pourrait être bien supérieure.

Le minage, ça rapporte


Le minage de bitcoin désigne la façon dont les transactions sont traitées sur le réseau de la célèbre monnaie cryptographique. Ces transactions sont regroupées en "blocs", et c'est le travail des mineurs de confirmer que ces blocs sont légitimes. Pour cela, un mineur doit résoudre un puzzle cryptographique attaché à chaque bloc, et quand il y parvient, il est récompensé en bitcoins. Cette récompense est actuellement de 12,5 bitcoins par bloc. Ce qui représente... 15 350 dollars aux prix actuels, soit plus de 14 000 euros !


Une rentabilité qui incite toujours plus de monde à se lancer dans le minage. Résultat, et c'est précisément la logique vertueuse du bitcoin telle que la concevait son légendaire inventeur, le mystérieux Satoshi Sakamoto ; les blocs à décrypter sont toujours plus complexes et requièrent un pouvoir de calcul toujours plus important. Au début du bitcoin, un simple ordinateur domestique suffisait ; aujourd'hui, des fermes de serveurs mettant en réseau des milliers de machines à travers le monde rivalisent entre elles pour résoudre les casse-tête.

Bitcoin distributeur


19 milliards d'euros de capitalisation


Les 2 milliards de recettes du bitcoin depuis 2008 estimés par le Cambridge Centre for Alternative Finance sont probablement inférieurs à la réalité, car le minage a engendré autour de lui toute une industrie très lucrative, les usagers du bitcoin étant prêts à payer cher pour un minage de qualité. Rappelons que si le nombre de bitcoins demeure limité à 21 millions d'unités (divisibles jusqu'à la huitième décimale), sa capitalisation avoisinerait aujourd'hui les 19 milliards d'euros.


Modifié le 21/04/2017 à 17h41
Commentaires