Rainbow Six Quarantine pourrait être renommé "Parasite", parce que c'est plus simple en 2021 - en fait non

10 février 2021 à 11h10
1
© Ubisoft

Après de nombreux reports, Ubisoft confirme une sortie de Rainbow Six Quarantine d'ici septembre 2021, mais envisage d'en changer le nom.

Mise à jour du 16/02 à 14h45 :

Ubisoft a officiellement réfuté le changement de nom du prochain opus de la franchise Rainbow Six. Le géant français a expliqué que le visuel ayant fuité est quant à lui bien officiel, mais le nom « Parasite » n'a qu'une fonction d'élément de substitution.

Si le changement de nom est bien acté, Ubisoft s'attelle actuellement à tester en interne plusieurs possibilités avant de prendre la décision finale. Le studio promet de partager prochainement plus de détails sur le jeu, notamment son changement de nom officiel et définitif.

Source : PCGamesN

Mise à jour du 16/02 à 11h10 :

Après avoir annoncé qu'il réfléchissait à un possible changement de nom pour Rainbow Six Quarantine faisant moins écho à la pandémie de COVID-19 et aux mesures pour la combattre que nous connaissons, il semblerait qu'Ubisoft ait pris les devants. C'est en tout cas ce qui transparaît d'une mise en ligne du prochain opus de la franchise Rainbow Six sur le PlayStation Network de la PS4.

En creusant plus avant dans cette mise en ligne, le site MP1st a découvert l'image présentée ci-dessus, affichant un nouveau visuel pour le prochain jeu estampillé Rainbow Six ainsi qu'un nouveau nom moins connoté et toujours raccord avec l'histoire du titre : Parasite.

Toutefois, l'information est encore à prendre avec des pincettes respectant la distanciation sociale, en attendant une confirmation officielle d'Ubisoft.

Source : MP1st

C'est une nouvelle fois via l'appel aux investisseurs pour le troisième trimestre de l'année fiscale 2020 d'Ubisoft que nous en apprenons plus sur le projet. La nouvelle entrée dans la franchise Rainbow Six sortira donc vers la fin de l'année. Toutefois, en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, Ubisoft estime que « Quarantine » est un nom un peu trop connoté.

Trop tôt pour la blague ?

Dévoilé lors de l'E3 2019, Rainbow Six Quarantine se veut un changement radical pour la licence de FPS tactique. En lieu et place des habituels terroristes, les soldats feront cette fois-ci face à l'invasion d'un parasite alien. Il s'agira donc de survivre face à des vagues d'ennemis en progressant vers un objectif donné visant à éradiquer la menace.

Seulement voilà, notre monde s'est ensuite retrouvé touché par une pandémie sans précédent, entraînant de nombreux pays à se placer, justement, sous quarantaine. Les investisseurs ont donc profité de la discussion d'hier pour demander à Ubisoft s'ils s'attendaient à des problèmes de relation publique en conservant un nom si connoté.

Yves Guillemot, Président d'Ubisoft, a tenu à clarifier la situation : « Sur Rainbow Six Quarantine, nous créons un projet tel qu'il est et en lien avec son propre contexte. C'est toutefois quelque chose que nous évaluons et nous verrons ce qu'il advient du projet à l'avenir. »

Nous en saurons donc plus d'ici à septembre 2021 pour un jeu attendu sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X | S et PC.

Source : Ubisoft

Modifié le 16/02/2021 à 14h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test ASUS TUF Gaming A15 2021 : l’élu pas cher et puissant que vous attendiez
Bon plan : un écran PC Acer gaming 23,6
Qualcomm tente de se créer une communauté d'Insiders
Le Google Pixel 5a sortirait en juin, de nouveaux Pixel Buds en avril
Apple : le casque AR à 1000 dollars d'ici 2022, les smart glasses en 2025 selon Kuo
Vous ne pourrez pas espionner quelqu'un en plaçant un AirTag dans sa poche
Spielberg et les créateurs de Stranger Things vont adapter The Talisman de Stephen King en série sur Netflix
Apple abandonne la production de l'iMac Pro
Bouygues Telecom augmente encore le prix de certains forfaits B&You
Le rachat de Bethesda par Microsoft approuvé par les autorités de la concurrence européenne et américaine
Haut de page