Test de New Pokémon Snap : photographiez-les tous !

En 1999 un certain Pokémon Snap sortait sur Nintendo 64 au Japon. Malgré un vrai succès d'estime auprès des fans de la licence à l'époque, une suite n'avait jamais été évoquée... Jusqu'en juin dernier. Nous avons alors enfin pu prendre notre appareil photo et partir « en chasse » de ces créatures à la fois mystérieuses et adorables, sur Nintendo Switch .

Il est temps de donner notre verdict sur ce véritable safari-photo virtuel.

New Pokémon Snap
  • Une expérience relaxante et joviale
  • Des graphismes réussis sur les décors et les Pokémon
  • L'aspect collection (plus de 200 créatures différentes)
  • Un petit scénario qui fait le boulot
  • La durée de vie très faible (10 heures)
  • Un concept forcément prévisible et répétitif
  • Des quêtes secondaires sans réel intérêt

Les prochains mois seront extrêmement chargés pour la licence Pokémon. En effet, les remakes Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante arriveront en fin d'année. C'est ensuite un tout nouvel opus en monde ouvert, intitulé Légendes Pokémon : Arceus qui débarquera en début 2022.

Mais avant ces réjouissances, c'est bien New Pokémon Snap qui ouvre le bal du 25e anniversaire de la saga. Plus de 20 ans après la commercialisation du premier jeu de cette sorte de mini-série spin-off, nous replongeons au cœur de paysages ultras colorés, dans lesquels il faut localiser puis photographier nos chers Pokémon. Et comme nous allons le constater, la formule n'a pas été du tout altérée par les deux décennies qui se sont écoulées depuis l'épisode originel.

Des photos sur un fond de scénario

Contrairement à ce que nous pourrions penser au premier abord, New Pokémon Snap ne se contente pas de lâcher le joueur sur un simple parcours afin de capturer des dizaines de clichés de Pokémon. Dès le début de l'aventure, il faut choisir le look de notre jeune héros (parmi les huit proposés) avant de rencontrer le professeur Miroir dans son laboratoire de recherche entièrement dédié aux Pokémon.

Si répertorier les différentes espèces fait partie de ses priorités, le scientifique cherche également à percer les secrets autour du phénomène Lumina. Ce dernier affecte à la fois la flore et les Pokémon dans la région de Lentis. Mais nous n'en dirons pas plus pour éviter de gâcher les quelques surprises qui rythment cette petite épopée.

D'autres protagonistes gravitent aussi autour de notre photographe en herbe. Tout cela pour souligner le fait que, si le scénario n'est bien évidemment pas le plus travaillé qui soit, il a le mérite d'exister dans un jeu qui pourrait parfaitement s'en passer.

Exploreflex en main, l'aventure peut commencer

De fait, dans New Pokémon Snap, le cœur du gameplay consiste bien évidemment à prendre des photos à l'aide d'un dispositif nommé l'Exploreflex. Mais il ne s'agit pas du seul équipement utilisé par notre personnage lors de ses escapades.

Le voyage en lui-même se fait à bord d'un véhicule portant le doux nom de Neo-One. Une machine bien pratique puisqu'elle avance en parfaite autonomie et peut résister aux conditions les plus extrêmes. Ainsi, il est inutile de s'inquiéter de la conduite au cours du jeu.

Une fois les gadgets en notre possession, le professeur Miroir lance sans attendre la première expédition... Et les choses sérieuses peuvent enfin commencer !

On se laisse porter par le Neo-one

Retour en l'an 2000

Premier regret avec ce New Pokémon Snap, la recette n'a pas bougé d'un iota depuis le titre sorti en 2000 sur notre continent. Cette seconde itération reprend la formule des rail shooters traditionnels dans lesquels le joueur se laisse guider sur un itinéraire prédéfini. Quelques variations apparaîtront à force de refaire les mêmes niveaux mais elles restent relativement minimes.

Aussi, aucune impression de liberté n'intervient pendant l'aventure alors qu'une progression un peu plus « ouverte » aurait pu magnifier l'expérience. Les parcours sont relativement brefs et assez monotones une fois le sentiment de découverte passé. Il faut simplement se laisser porter et scruter les alentours à la recherche des Pokémon.

Hélas, impossible de sortir des sentiers battus

Fort heureusement, le concept en lui-même reste plaisant. Le zoom de l'appareil s'effectue à l'aide de la gâchette L ou ZL et le bouton A sert à prendre une photo. Rien de très difficile. Le gameplay s’enrichit au fur et à mesure de notre avancée, avec par exemple l'ajout des pommes tendres.

Cette nourriture permet notamment d’appâter les Pokémon pour les immobiliser un moment. Il faut savoir que des fonctionnalités supplémentaires (comme la possibilité de lancer une musique) viennent se greffer sur l'Exploreflex jusqu'au terme de l'aventure. Nous n'allons pas vous les spoiler, mais sachez qu'elles se montreront utiles pour faire réagir différemment les créatures croisées.

En bref, la prise en main ne souffre d'aucun défaut notable, ce qui permettra aux joueurs novices de prendre leurs marques rapidement. Notons que l'objectif peut être manipulé via les joysticks, la croix directionnelle ou en utilisant le gyroscope de la Switch. Il y en a donc pour tous les goûts.

Salut toi !

À vous de jouer, jeunes photographes !

Plus de 200 Pokémon sont de la partie dans cet opus. Tout ce beau monde gambade joyeusement dans les forêts, déserts, jungles et autres plages ensoleillées. Bien entendu, chaque écosystème dispose de son propre bestiaire.

Afin d'insister sur l'aspect « collection », si cher à la franchise, chaque Pokémon se décline en quatre formes distinctes, et le but est assez logiquement de les photographier toutes. Pour cela, il est nécessaire de provoquer le destin en obligeant une créature à se comporter d'une certaine manière. Ainsi, elle peut simplement dormir, être en train de manger après avoir récupéré une pomme tendre ou même être surprise lorsque le joueur balance ce même aliment directement sur sa tête. Il faut bien sûr expérimenter pour dénicher toutes les formes en question et compléter le Photodex à 100 %. Le tout sans oublier que les Pokémon agiront parfois de leur plein gré et qu'il est donc essentiel d'être concentré jusqu'au bout.

S'en suivra une évaluation de vos clichés par le professeur qui prendra en compte des critères précis (cadrage, taille du sujet, arrière-plan, autre Pokémon sur la photo...). Il est également primordial de préciser qu'après une expédition, le professeur n'évaluera qu'une photo par Pokémon.

Le professeur rend son verdict et prodigue parfois quelques conseils

Tout cela est fait pour encourager les joueurs à refaire les safaris en boucle, mais aussi pour gonfler une durée de vie du jeu extrêmement courte (malgré des objectifs secondaires, peu intéressants). En effet, comptez à peine une dizaine d'heures pour apercevoir le générique de fin.

Notez par ailleurs que certains biomes peuvent être parcourus la nuit, ce qui influera sur les Pokémon qui s'y trouvent. De plus, faire monter le niveau d'exploration d'une zone (en prenant simplement des photos) rendra les créatures moins craintives et vous ouvrira de nouvelles opportunités.

Malgré tout, le concept s'use assez rapidement, aussi la durée de vie limitée du jeu n'est finalement pas si handicapante (mis à part que le prix du jeu reste, lui, assez élevé). Nous pouvons quand même regretter l'absence notable de plusieurs Pokémon célèbres, ce qui décevra inévitablement les fans de longue date.

La nuit, de nouveaux Pokémon vous accueilleront

Un tour du monde Pokémon

Si nous resterons silencieux quant au nombre d’écosystèmes accessibles dans New Pokémon Snap, nous devons impérativement souligner la beauté des décors traversés. Les couleurs y sont chatoyantes et la technique tient la route, aussi bien en mode portable que sur un téléviseur.

Quelques rares cas de clipping (éléments qui apparaissent au dernier moment) sont à mentionner, mais rien de bien méchant. Les Pokémon sont bien modélisés et des cinématiques superbement animées viennent appuyer les moments cruciaux de l'histoire. Ces séquences sont assez brèves, mais elles profitent d'un sens du détail vraiment surprenant ! Vue à la première personne oblige, on se sent vite immergé dans l'univers des Pokémon... Et les bruitages de ces derniers renforcent ce sentiment d'immersion des plus plaisants.

Certains décors, plus exotiques que d'autres, en mettent plein la vue !

Toutefois, ce qui ressort véritablement de New Pokémon Snap, c'est son atmosphère relaxante. Point de combats ou de scènes chronométrées pour mettre la pression ici. Tant est si bien que l'ambiance générale n'est pas sans rappeler celle d'un Animal Crossing: New Horizons .

Voilà pourquoi le jeu devrait plaire aux joueurs débutants mais aussi aux vétérans qui souhaitent décompresser entre deux jeux plus « exigeants ». Enfin, si elles n'étaient malheureusement pas disponibles lors de notre test, des fonctions communautaires sont également incluses dans le titre.

Ouvrez l'œil car il se passe toujours quelque chose dans New Pokémon Snap !

Une fois stockées dans notre album personnel, les photos peuvent être modifiées avec des filtres, des cadres ou encore des stickers. Tout le monde peut alors partager ses créations en ligne et attribuer des médailles aux plus beaux clichés. Des classements permettent aussi de comparer avec le reste de la communauté les points engrangés au cours d'une escapade. C'est assez classique et totalement dispensable. Mais cette dimension « multijoueurs » n'est pas envahissante et encore moins obligatoire pour progresser, ce qui n'est finalement pas plus mal.

Un petit exemple des possibilités de personnalisation

New Pokémon Snap : l'avis de Clubic

Pour conclure, disons que New Pokémon Snap délivre l'expérience que nous attendions. Point de déceptions ou de surprises à l'arrivée. Le titre se contente de nous plonger dans un vrai safari à la découverte des créatures tant appréciées par des millions de joueurs. La prise en main est immédiate, les décors très réussis et l'aspect « collection » demeurent agréables dans un jeu qui procure cette zénitude dont la Switch a le secret.

Si les lacunes sont peu nombreuses, nous pouvons tout de même pester contre la répétitivité évidente et la durée de vie faible pour un jeu vendu au prix fort. S'il n'est pas indispensable ni révolutionnaire, New Pokémon Snap fera passer un bon moment à toute la famille. Une belle entrée en matière avant la sortie des prochains épisodes qui replaceront la capture des Pokémon au cœur de leur formule.

New Pokémon Snap

7

New Pokémon Snap fait (bien) ce qu'on attend de lui. C'est un jeu relaxant, beau et surtout facile à appréhender pour les plus jeunes. Il n'a rien de novateur et sa durée de vie est réduite à une poignée d'heures mais il reste néanmoins très divertissant.

Les plus

  • Une expérience relaxante et joviale
  • Des graphismes réussis sur les décors et les Pokémon
  • L'aspect collection (plus de 200 créatures différentes)
  • Un petit scénario qui fait le boulot

Les moins

  • La durée de vie très faible (10 heures)
  • Un concept forcément prévisible et répétitif
  • Des quêtes secondaires sans réel intérêt

Test effectué sur Nintendo Switch à partir d'un code fourni par l'éditeur

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test TP-Link Tapo C310 : la caméra Wi-Fi d'extérieur pour les petits budgets
Offrez vous un clavier gamer HyperX Alloy FPS vraiment pas cher chez Darty
Lupin : la deuxième partie de la série débarque le 11 juin prochain sur Netflix
Gaming week Amazon : le TOP des périphériques gaming à prix cassé
Venom: Let There Be Carnage : une bande-annonce pour le film Marvel avant sa sortie automnale
La superbe TV Philips The One 65
Le navigateur Brave pour iOS permet désormais d'ajouter vidéos et musiques dans une liste de lecture
Comparatif des meilleurs logiciels de retouche photo (2021)
Bon plan PC portable : ce Lenovo Ideapad 5 profite de 150€ de réduction chez Darty
Miner du Chia fait tomber les SSD classiques de 256 Go en seulement 40 jours
Haut de page