Commentaires : Netflix publie le top 10 de ses films originaux les plus populaires sur la plateforme

Netflix a récemment communiqué auprès de Bloomberg ses dix films originaux les plus populaires. La liste comprend The Irishman de Martin Scorsese, candidat aux Oscars, mais aussi le palpitant Bird Box avec Sandra Bullock ou encore Extraction, le film d’action qui met en scène Chris « Thor, dieu du Tonerre » Hemsworth.

The Old Guard : un film on ne peut plus médiocre ne rendant pas du tout hommage au comic de base.

Lol, je n’ai vu aucun de ces films…
C’est un Top mondial ou US ?

Je pense que c’est un top US. J’en ai vu 3 sur la liste :

  • The irishman, pas si mal mais très long et pas exceptionnel. T’as l’impression de voir une maison de retraite qui part en excursion.
  • 6 underground & Extraction : Même recette. Le film t’en met plein la gueule à base de grosse scènes d’actions bien musclées mais les acteurs, l’histoire et la mise en scène sont tellement stéréotypés et mauvais que ces films sont des daubes
    Et pourtant je suis loin d’être difficile.

J’en ai vu 1 sur 10.
Old guard
Et franchement pas de quoi se relever la nuit.
Le scénario n’est pas très original mais ça aurait pu faire un bon film si ça avait été tourné et monté Correctement.
On dirait plus le pilote d’une série qu’un film.
D’ailleurs La fin annonce une suite qui viendra forcément au vu des audiences.

Ah, oui, « la plateforme », un film qui était très « sympa » à regarder pendant le confinement :cold_face:

Le souci de Netflix c’est que la direction artistique (idéologique) est toujours la même que ce soit pour les séries ou les films…

Séries et films toujours avec les même poncifs:

Les Gentils c’est toujours les:
Féministes
Lgbt
Mondialistes
Humanistes
Immigrationnistes
Libértaires
Progressistes

Et les Méchants c’est forcément tous ceux qui ne rentrent pas dans ce moule idéologique.

Forcément ça limite la variété et l’originalité des productions Netflix…

Beaucoup de séries et de film qui se ressemblent et n’inventent rien de neuf sauf la promo d’une propagande venu des campus US. :x

Old Guard et bien d’autre en sont les parfaits exemples avec en tête d’affiche Charlize théron une taré de féministe extrémiste.
dixit elle même :
« «Je suis fière de dire que je suis une put1n de féministe !» Charlize Theron »

3 J'aimes

Alors moi j’ai vu:

  • Triple frontière: bon film d’action, scénario bateau prétexte à des scènes musclées, ça me rappelle les films de Schwarzy ou Stallone de fin 80 début 90, peut-être pour ça que j’ai apprécié.
  • 6 Underground: j’ai aimé pour les mêmes raisons que Triple frontière, même si le contexte scénaristique n’a rien à voir; un peu moins de gore aurait été bienvenu, mais sinon on passe un « pas trop mauvais » moment.
  • Bird Box: une vraie purge, on s’ennuie, les personnages ne sont pas attachants, et on n’a aucune explication à la fin; j’ai perdu 2 heures de ma vie.

Je suis étonné de ne pas trouver dans cette liste le film avec le cochon géant, tellement inintéressant que je ne me souviens plus du titre.

Les productions netflix hors USA ne sont pas comme ça, au finale, ce n’est pas tellement netflix, mais surtout 90% de se qui sort des USA depuis 2 ans.

(Dark, Casa del papel, PEAKY BLINDERS etc…)

Okja.

Sinon, La plateforme… Pouha mais quelle bouse ! Un peu le même délire que The Cube (1997)

En effet, les prod hors US sont originales, mais ce sont bien les seules malheureusement.
idem Kingdom prod coréenne plutôt sympas.
Tout comme celles que tu cite toutes de très bonnes séries qui ne tombent pas dans l’idéologie progressiste US

Sérieusement tes vrais gentils à toi idéolgiquement sont :

  • les mecs qui battent leur femme ?
  • qui cassent de l’homo pour le plaisir ?
  • anti mondialiste ?
  • antihumaniste ?
  • qui cassent de l’immigré à chaque coin de rue ?
  • anti-liberté avec une forte dominance dictatoriale ?
  • contre toute forme de progrès ?

C’est vraiment le monde dont tu rêves ?

2 J'aimes

+1
Je pense qu’avec le mot clé « immigrationniste » dans le post on sait déjà à qui on a à faire. Il ne manquait plus que « droit-de-l’hommiste » pour remplir la carte bingo-facho…

3 J'aimes

Sur les 10, j’en ai vu 5 et 3 autres que j’ai prévu de voir dont the old guard.
Faut croire que je fais partie des bons client pour Netflix.

Pour ma part je trouve que ce sont des bons film. Certains (n’)ont (plus) pas leur place au cinéma mais font très bien le job de divertissement à la maison.

Seul problème au film dit Netflix c’est la fin. Trop souvent ce sont des fins ouvertes qui laisse plus un sentiment d’inachevé que de réflexions.

Ce message a été supprimé par la modération en raison de son contenu haineux. Merci de respecter les règles d’utilisation du forum.

2 J'aimes

Old guard: un bon divertissement (avec une bière et une glace).

1 J'aime

The Irishman est dans ma liste à voir depuis bel lurette mais le temps du film est assez long, c’est pour ça que je ne l’ai pas encore vu.
6 underground est bien sans plus. L’action et tout sa pète mais voilà.

Ce que j’ai remarqué sur les films orignaux de chez Netflix c’est que le film commence super bien mais à partir de 1h de film, le scénario part en couille… et les films deviennent du coup un film bien mais sans plus…

1 J'aime

@Highmac
Exact, The Old Guard ça casse pas trois pattes à un canard mais avouons le ça se regarde, faut être objectif quand meme entre les bouses ou l’on à cramé son précieux temps et qu’au final la téloche elle est à deux doigt de passer par la fenêtre, The Old Guard reste un bon divertissement sans un scénario prise de tete, les films c’e ne sont pas forcément : et si ceci, si cela, ça aurait été ça, y’en à qui se digère effectivement avec une bonne bière pour Mr et une glace pour Mme et les enfants.

1 J'aime

Hollywood a toujours été une usine à propagande, mais, c’est vrai que les films et séries US de Netflix (et pas que : beaucoup de nouvelles productions tout court US, cf. Disney…) sont maintenant très idéologisés parti démocrate (ce qui n’était pas forcément le cas il y a encore quelques années).
Concrètement, ce gauchisme culturel véhicule donc son idéologie et s’est très fortement renforcé ces dernières années avec une surreprésentation des revendications des minorités imposées plus ou moins subtilement dans ces films/séries et un sectarisme exacerbé (soit tu es d’accord avec moi et tu penses bien, soit tu es contre et tu penses mal : toute nuance a disparu).
Le pire dans l’histoire : en France, la force de frappe hollywoodienne est telle (dopée entre autres par les réseaux sociaux, la désinformation et l’inculture) qu’additionnée à une élite (dans les milieux politiques, intellectuels ou associatifs) y trouvant son compte, il n’est plus rare d’entendre parler de ségrégation raciale, de racisme systémique (en particulier dans la police), du soi-disant fait « qu’un homme sur deux ou trois serait un agresseur », d’assister à des lynchages sur les réseaux sociaux au nom de la justice, etc.

Ce nivellement culturel est-il une volonté « d’éduquer » les masses à une penser unique et politiquement correcte, les séries sont-elles un outils de propagande ?
Ou ces boites de production se contentent elles de formater des scénarios dont elles sont certaines qu’elles feront de l’audience et donc du fric ?

Pendant la guerre froide le méchant était Tout le temps soviétique. Ce matraquage a t’il précipité la chute du mur de Berlin ?

Dans les années 50 le cinéma montrait le système occidental et la race blanche Comme supérieur et la gent masculine comme dominante.
L’indien des westerns n’était qu’une brute sanguinaire, le chinois fourbe, le noir un descendant d’esclave sous évolué, faites-vous « autant en emporte le vent » avec vos yeux du XXIe siècle vous allez ricaner. Ces films sont-ils vraiment à l’origine du changement de notre perception du monde ?

A mon avis le paysage audiovisuel fonctionne en miroir. Il est le reflet de ce que nous sommes.
Il nous montre ce que le plus grand nombre a envie de voir.
Le fascisme n’est pas chez Netflix et consœur il est dans la masse de spectateurs.
Une série, un film a du succès parce qu’il et parce qu’elle est regardée par le plus grand nombre. Et quand un sujet rapporte du fric et bien je vais t’en Redonner jusqu’à l’écœurement.
Tu veux du vampire ? Tu veux du zombie ? Tu veux du faux-musulman fanatique ? Et bien je vais te tartiner de l’hémoglobine à toutes les sauces. Revisiter tous les styles.
Et au passage te coller des thèmes à la mode parce que c’est vendeur et des pseudo questionnement existentiel à deux balles pour plaire aux 3 intellos qui vont regarder le film.
Ne prêtez pas à Hollywood des intentions malveillantes, manipulatrices et conspirationistes.
L’industrie du divertissement porte bien son nom.
Ses objectifs principaux sont de faire du fric en nous divertissant.
Et dites vous que dans quelques années ils ne restera plus grand chose de tout ça.
Hormis quelques films « cultes » qui vont marquer.
Et ceux la, comme par hasard, ne sont pas ceux que l’industrie du divertissement attendait.