Commentaires : Le télescope TESS a découvert une petite exoplanète à plus de 35 millions d'années-lumière

La NASA a annoncé que le satellite TESS avait découvert, le 27 juin dernier, la plus petite planète jusqu’alors recensée dans ce système. Gravitant autour de l’étoile L98-59, une naine rouge située à 35 années lumières de la Terre, elle répond au doux nom de L98-59b.

Bonjour …
Je vais essayer de rester sérieuse …
“petite exoplanète à plus de 35 millions d’années-lumière”
Vous ne voyez pas l’énormité que vous avez écrit dans le titre ?
Enormité que vous ne répétez pas plus bas heureusement.
Un indice : enlevez millions.

1 J'aime

Il y a une sacré incohérence entre votre titre et la réalité les gars… 35 millions?? XD

Merci d’avoir corrigé… :wink:

Des planètes relativement proche de la notre, plus qu’ a maîtriser la vitesse de la lumière du coup.

Même si on la maîtrise cette fameuse vitesse de la lumière, on va pas aller bien loin, 35 ans pour aler sur cette planète, y rester un peu, histoire de prendre quelques photos et revenir.
Pour voyager dans l’univers, il va falloir autre chose et à mon avis, ça passera pas par la maîtrise de la vitesse, je pense qu’il faudra trouver comment créer des trous de vers, en d’autres termes, trouver comment tordre l’espace et le temps.

D’ailleurs, tentez l’expérience suivante : prenez une feuille de papier, imaginons que l’on soit à l’une des extrémités, si on veut rejoindre l’autre extrémité qui se trouve à l’opposé, qu’est-ce qu’il vaut mieux faire ? faites rejoindre les 2 extrémités en pliant la feuille.
Si je résume : pour voyager dans le futur, pas besoin de bouger, il suffira de courber l’espace-temps. C’est tout simple.

Le seul intérêt d’aller à la vitesse de la lumière sera simplement pour voyager à de très petites distance, par exemple, pour aller sur Mars.
Allez, on s’y met.

Hum, pour aller sur Mars à la vitesse de la lumière, on va se payer une bonne accélération et un bon freinage quand même, il va y avoir de la soupe d’astronautes dans le véhicule (si il reste un véhicule), sans compter l’énergie quasi infinie qu’il va falloir utiliser… Donc la aussi le trou de vers est intéressant! :stuck_out_tongue:

C est bon on a tous vu Interstellar de Nolan et l explication du trou de ver même si je la connaissais depuis des années. Mais augmenter la vitesse de déplacement reste plus réaliste que ce fameux trou de ver. Et 35 ans de voyage avec des futures méthode d’hibernation humaine ne serai qu’un grain de sable dans l’échelle du temps et de la vie humaine.

Cela n’aura aucun intérêt pour aller sur Mars. L’explication est simple …
Imagineons que nous ayons une technologie extraordinaire permettant d’atteindre un certain % de la célérité de la lumière : il y aura un processus d’accélération et de décelération, qui prendra des semaines. Or Mars et les différentes planètes ne se trouvent qu’à quelques minutes ou heures lumière. Cela ne sera pas du tout rentable.
Il existe des voies comme la propulsion ionique et/ou nucléaire qui semblent prometteuses, mais je ne sais plus oùm en sont les recherches.

On ne peut pas présumer de la “rentabilité” tant que l’on a aucune idée de la technologie utilisée! :stuck_out_tongue:
Mais je le répète, la quantité d’énergie sera colossale en mode “classique” (disons 1G pendant plusieurs semaines / mois pour être confortable pour les occupants) et les trajets pas si “courts” que ça.

Regardez DUNE… vous avez l’explication concrète.

Merci à vous d’avoir relevé cette erreur !

Merci d’avoir noté cette erreur, c’est corrigé !