Commentaires : Coronavirus : quel impact sur la tech à court et moyen terme?

Alors que les mesures de confinement se multiplient dans le monde pour empêcher ce qui est désormais connu comme la pandémie de Covid-19, le capitalisme est confronté à l’un de ses plus gros défis du 21ème siècle.

1 J'aime

Les enseignants à tirer :
Le strreaming est un crime contre l’humanité. L’arrêter ou le taxer très fort…et lui couper la neutralité du net
Les amis américains ne le sont pas, développement en urgence de nos propres plateformes technologiques
L’Asie usine du monde ca ne marche pas…produire local de toute urgence

2 J'aimes

Quand je lis cet article, j’ai vraiment l’impression de vivre au Moyen-Age par rapport à certains : connexion ADSL 5 Mb/s, ma console la plus récente est une XBox 360, je regarde encore la télé par l’antenne râteau, je n’ai jamais fait mes courses en ligne, je n’ai ni compte Amazon ni Netflix…
Bref, j’évite de me rendre trop dépendant des technologies futiles, qui vont finir par nous faire devenir de véritables zombies, sans parler de la dépendance néfaste aux Ricains et aux Chinois !

2 J'aimes

Le strreaming est un crime contre l’humanité. L’arrêter ou le taxer très fort…et lui couper la neutralité du net

Le Streaming est un énorme progrès pour l’humanité. Et notamment en ce qui concerne l’enseignement et l’information. L’histoire du coût écologique est un faux problème.

IMHO il faut avoir peur des choses qui sont des vrais dangers. Et en particulier un point qui est cité par l’article.

Une crainte subsiste néanmoins, notamment dans les pays qui, jusqu’à présent, échappaient à la surveillance de masse. Une fois la crise sanitaire derrière nous, les outils mobilisés par les gouvernements pour faire respecter les mesures de confinement seront-ils remisés, ou réadaptés afin de trouver d’autres applications ?

Des outils qui pourraient s’avérer mortels pour les libertés individuelle et la démocratie.

Car rappelons que la démocratie repose sur le pouvoir du peuple.

Si les outils technologiques permettent à ceux qui sont en haut de contrôler les individus au point de ne plus craindre le mécontentement des foules, la démocratie est morte.

Le coût est catastrophique.
Pas parce-que le virus est un peu dangereux , mais c’est à cause qui est beaucoup trop médiatisé .
La cigarette tue plus de monde en un jour que le coronavirus a tué dans tout son ensemble durant c’est 4 mois.

C’est dommage que le monde regarde juste une seule direction en place de regarder tout autour !
Le premier le CANCER
le deuxième le SUICIDE
La raison pour quoi on ne parle pas du suicide est malheureusement de nature religieuse donc tabou !!!.
etc
le « MEURTRE »
la « GUERRE »
SRAS

La schizophrénie et paranoïa qui est engendré par la peu de l’inconnue me fait rappeler certaine politique nazi.
La démagogie du virus et des choix politiques controversé sur la santé on causé des problèmes sociaux parce-que la plupart des pays n’ont pas de système des santés collective.

C’est les choix social et médiatique qui ont engendré cette situation.

Le plus gros problème , c’est que jamais le coronavirus vas disparaître.
Les virus ne disparaîtront jamais,ils vont muter et évolue comme tout chose vivant.
Et avec le temps le monde vont bien falloir qui s’habitue à le voire comme une maladie comme tout les autres.

J’espère que sa virera pas en guerre mondiale.
Rien n’est pire que la famine.

1 J'aime

Pour le moment la tech est bien le cadet des soucis

2 J'aimes

balivernes !! couper la neutralité du net… hérésie !!

Fichtre !

Tu écris vraiment très très bien Pierre :wink:

Le COVID19 a tu relativement « peu » aussi parce qu’il est contenu… si on le laissait comme on laisse la cigarette, les chiffres seraient extrêmement plus élevés.

Au-delà du chiffre (qui vaut ce qu’il vaut) du nombre de morts, il faut aussi voir celui des malades. Tu laisses tout ouvert comme d’habitude, tu laisses les gens être contaminés et tu te retrouves peut-être avec un niveau de morts acceptable (avec de méga guillemets) mais l’impact sur l’économie est tout aussi gigantesque parce que des centaines de milliers et peut-être plus de personnes sont alitées et ne peuvent plus travailler voire engorgent les hôpitaux et empêchent les autres soins tout aussi vitaux.
C’est bien beau de râler, mais personne ne sait vraiment ce qui est le mieux et ce qu’il pourra arriver selon les décisions prises. Il n’y a jamais eu de cas de ce genre avec une économie aussi mondialisée dans l’histoire de l’humanité.

Sans aller jusqu’à l’arrêt du streaming… C’est clair qu’on a beaucoup de questions a se poser… Pour l’instant on parle beaucoup des soignants… qui font leur boulot mais on parlera certainement beaucoup moins du 2eme front … Celui de l’économie. Dans quelques mois qui se souciera de tous ceux qui auront perdu leur boulot ? Qui se souciera de ceux qui auront tout perdu ? … Rien qu’aux USA ils y a 3millions de chômeurs en plus en 1 semaine. Contrairement a 2008 c’est l’économie réelle qui est touchée au niveau mondial… Autant dire qu’on ne va pas s’en remettre comme ça… Sans compter les investissements énormes … Qu’il va bien falloir payer… Pas sûr que la taxe d’habitation ne revienne pas sous la forme d’impôt covid19…:mask::mask::mask::shushing_face::wink:

On le sera jamais.
Mais une chose qui est sur c’est que de jouer à la chasse aux sorcières ne servira qu’a augmenté l’anxiété et la peur qui engendrera fera juste augmenter la paranoïa .

Le coronavirus ne tuera jamais autant d’individu durant un ans que le cancer tuera d’individu en une seule mois peut-être même ( en une seule semaine ).

Sa me porte a réfléchir si on pourrait mettre autant d’effort que l’on fait juste pour battre un seule maladie vs pour tout les autres maladies le monde pourrait être beaucoup plus sur et en meilleur santé qu’aujourd’hui.
Mais on aime mieux se concentrer dans la facilité que dans la responsabilité des personnes qu’on ne peu malheureusement pas sauver par ignorance …

En France , selon une étude de l’Institut de Veille sanitaire datant de juillet 2005, le cancer est la deuxième cause de mortalité des enfants de moins de 15 ans.

Projection pour l’année 2011 seulement et uniquement pour la France qui est un des pays les moins touchés.