Commentaires : Après un F-15, l'armée de l'air américaine veut que l'on pirate un de ses satellites

L’année dernière, à l’occasion de la Defcon, l’Air Force a lancé un défi aux hackers : réussir à agir sur les contrôles d’un avion de chasse F-15. En l’espace de deux jours, une équipe de sept pirates a révélé une foule de failles différentes.

Le plus gros problème de l’armée US, c’est les tests anti drogue, 90% des gros hackers qui postulaient ont été recalés, positif au cannabis (légal dans leur état), donc ils sont obligé de sous-traiter parce qu’ils n’ont pas les compétences en interne

des gros hackers

pffff tout de suite, quand on parle des américains, ils faut sous entendre qu’ils sont gros…
^^

1 J'aime