Peut-on vraiment construire son iPhone avec des pièces détachées ?

C'est le défi qu'affirme avoir relevé un Américain, qui poste sur sa chaîne Youtube une longue vidéo dans laquelle il explique comment il serait parvenu à construire son propre iPhone 6s uniquement à partir d'éléments et de composants achetés sur des marchés chinois.

On ne voudrait pas doucher votre enthousiasme, mais il est tout de même possible que cette prouesse ne soit pas complétement vraie...

9 mois d'études avant de se lancer


Scotty Allen travaillait dans la Silicon Valley en Californie, mais il a toujours aimé barouder. Il a passé ses 18 derniers mois en Chine à Shenzhen, la Silicon Valley du hardware. C'est en arpentant les allées des marchés de l'électronique que lui est venue l'idée de construire lui-même un iPhone 6s. Pourquoi ce modèle ? Pour deux raisons : Scotty en possède déjà un acheté de manière conventionnelle, ce qui lui offrait une base de comparaison ; l'autre raison est plus étonnante : il est assez facile dans une ville comme Shenzhen de trouver tous les composants de l'iPhone 6s, beaucoup plus que pour le 7 ou le 7s, conçus avec des composants recyclés.



La vidéo commence par la tâche la plus simple : trouver la coque. Il opte pour une rose, avant de partir à la recherche d'une machine à gravure laser spécialisée et d'autres machines industrielles utilisées pour assembler l'iPhone. La vidéo dévoile de nombreux détails sur les différentes pièces du téléphone, comme son rétroéclairage, l'écran LCD ou les boutons (plus compliqués qu'ils en ont l'air).

iPhone ColorWare


Plongée au cœur des entrailles de l'iPhone


Attention, cette vidéo n'est pas un tutoriel qui vous permettrait de reproduire l'exploit chez vous ! D'abord, vous auriez beaucoup de mal à rassembler toutes les pièces nécessaires. Ensuite, car la phase d'assemblage (à partir de 18:54) est montrée en accéléré. On constate que Scotty Allen se heurte à plusieurs reprises à des obstacles, qui l'obligent à retourner sur les marchés.

Des doutes subsistent enfin sur l'authenticité de la prouesse, car certaines étapes sont éludées. Cela dit, cette longue vidéo de 23 minutes a le mérite de prouver qu'il est possible de franchir le mur dressé par Apple pour nous interdire l'accès aux entrailles de ses iPhone. Signe de l'intérêt du public, avec cette unique vidéo déjà vue plus de trois millions et demi de fois en seulement 10 jours, la chaîne YouTube de Scotty Allen recense déjà plus de 63 000 abonnés.


Modifié le 26/04/2017 à 18h07
Commentaires