SpotMini : les portes ne sont plus un obstacle pour les robots

Un nouveau spot publicitaire de Boston Dynamics montre la dernière version du SpotMini, équipée d'un bras mécanique, ouvrant une porte à poignée. Sur Twitter, les internautes semblent trouver ça à la fois incroyable et... terrifiant.

La filiale de SoftBank, habituée à ce genre de coups marketing, a partagé une habile mise en scène vantant le potentiel de leur robot.

Une prouesse technique ?


3 mois après avoir brièvement présenté la nouvelle version du « SpotMini », Boston Dynamics a publié une vidéo où l'on voit le robot en action. Ici équipé d'un bras articulé muni d'une pince, il aide un autre robot à franchir une porte en saisissant la poignée et en maintenant la porte ouverte. Le challenge était de fournir au robot à la fois la force nécessaire pour ouvrir une porte plutôt lourde, l'agilité pour la bloquer avec son pied puis l'ouvrir avec sa pince et l'équilibre pour la stabiliser.

Il est cependant impossible de déterminer si le SpotMini agit de manière autonome ou s'il est piloté par un ingénieur hors champ. La mise en scène est certes amusante, mais rien n'indique que les robots communiquent entre eux.



Le SpotMini bientôt sur le marché


Les efforts mis en œuvre pour offrir un design soigné et des mouvements plus fluides au quadrupède semblent indiquer que le robot pourrait être mis en vente prochainement. On en connaît également un peu plus sur les caractéristiques et les performances du robot. Le SpotMini est un produit tout électrique mesurant 0,84 cm et pesant environ 25 kg. Il est capable de soulever jusqu'à 14 kg, mais ne dispose actuellement que d'une heure et demie d'autonomie.

Boston Dynamics reste assez discret sur le sujet, et continue de dévoiler progressivement ses créations.


Modifié le 13/02/2018 à 19h00
Commentaires