le jeudi 14 mars 2013

L'Arcep autorise Bouygues à réutiliser ses fréquences pour la 4G

C'est désormais officiel, le régulateur des Télécoms vient d'autoriser Bouygues Télécom à utiliser une partie de ses fréquences (1800 MHz) pour la 4G. Orange et SFR pourront faire de même. Quant à Free Mobile, il disposera, par souci de concurrence, d'un lot de fréquences sur cette bande.

Logo A-rcep
L'Arcep avait déjà détaillé sa méthode mais l'annonce est maintenant officielle. Il autorise Bouygues Télécom à réutiliser ses fréquences 2G pour augmenter ses capacités en matière de 4G. L'opérateur avait formulé cette demande en juillet dernier et était depuis en attente d'une réponse.

Par contre, vu que l'opérateur n'est pas le seul actuellement à utiliser cette bande des 1 800 MHz, Orange et SFR ont donc « la possibilité de demander à tout moment que leurs autorisations dans la bande 1 800 MHz soient étendues à la 4G », précise le régulateur.

Pour Free Mobile, qui ne dispose pas d'autorisation propre sur cette plage, le régulateur a toutefois prévu de lui attribuer les fréquences disponibles dans cette bande « afin que soient respectés le principe d'égalité entre opérateurs et les conditions d'une concurrence effective ». La filiale d'Iliad pourra donc utiliser ces fréquences en plus de celles accordées dans la bande des 2,6 GHz, ainsi qu'un droit à l'itinérance accordé sur les 800 MHz.

Bouygues pourra commencer à utiliser ainsi cette plage de fréquences à compter du 1er octobre prochain.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )