le jeudi 04 février 2016

Battu par les flots, HTC commence à sombrer

Malgré son smartphone One A9, un terminal premium (lancé fin 2015) voulant faire de l'ombre à l'iPhone, au point de lui ressembler trait pour trait, les finances de HTC se mettent à sombrer.

La situation se dégrade pour HTC. Autrefois assez bien placé dans le classement mondial des vendeurs de smartphones, le taïwanais a, cette fois, totalement décroché. En dépit d'un regain des ventes à la fin de l'année 2015, ce qu'il doit probablement au renouvellement de son haut de gamme, le constructeur s'affiche en perte de 103 millions de dollars à l'issue du quatrième trimestre 2015, alors qu'il gagnait 500 millions un an plus tôt.

Ce résultat est le reflet de ventes catastrophiques. En un an, le chiffre d'affaires de HTC a été divisé par deux, à moins de 780 millions de dollars. Son prochain nouveau produit phare, le casque de réalité virtuelle Vive, est attendu pour la première moitié de 2016. Malheureusement pour le fabricant, ce genre de matériel sera réservé à une niche et ne pourra en aucun cas aider le groupe à se relever de la bérézina qu'il vit dans les smartphones.

Concurrencé sur le mobile par les chinois Huawei et Lenovo, plus compétitifs, ainsi que Samsung, qui réussit à rester leader malgré tout, HTC n'a rien de suffisant inscrit sur sa feuille de route en 2016 pour espérer se refaire une santé. Certes, il y a le One M10, son futur porte-étendard, mais ce genre d'appareil haut de gamme est lui aussi limité à un public restreint. À l'été 2015, HTC avait supprimé 15 % des postes pour sortir la tête de l'eau.


HTC Vive


À lire également :

Modifié le 04/02/2016 à 17h52
Commentaires