le vendredi 20 mars 2015

Antitrust : un document révèle les pratiques de Google aux Etats-Unis

Un document révèle un peu plus en détails les pratiques commerciales de Google. La firme californienne aurait exercé plusieurs pressions sur ses concurrents pour entretenir une position de monopole.

Aux États-Unis, l'application du droit à la consommation et les pratiques commerciales des sociétés sont passées au crible par la FTC, la Federal Trade Commission. En 2012, des membres de cette agence ont conclu que Google multipliait les tactiques anticoncurrentielles et abusait de son monopole sur le domaine de la recherche au détriment de ses concurrents et des consommateurs. Ils avaient suggéré de déposer une plainte à l'encontre de la société.

Le Wall Street Journal explique avoir obtenu un document de 160 pages qui décrit les résultats de cette enquête : elle conclut que les pratiques de la société « blesseront vraiment le consommateur ainsi que l'innovation sur les marchés de la recherche en ligne et de la publicité ».

Ce document, révèle qu'à l'époque, Google estimait sa part de marché aux États-Unis entre 69% et 84% tandis que le cabinet ComScore tablait sur 65%, une situation qui arrangeait bien la société au cœur de cette affaire d'antitrust.

WSJ


Des pratiques anti-concurrentielles


Google est notamment accusé d'avoir pris illégalement du contenu de ses concurrents comme Yelp, Amazon ou Trip Advisor pour optimiser la qualité de ses sites. Le géant de la recherche aurait même tout bonnement repris le classement des produits effectué par Amazon pour l'appliquer sur sa plateforme, tout en y incluant les opinions des internautes et leurs notes. Google les aurait tout simplement menacé de les supprimer de son moteur de recherche.

Le firme de Mountain View aurait également imposé des règles strictes à ses partenaires souhaitant reprendre les résultats de son moteur de recherche. Google leur aurait interdit de travailler avec ses concurrents Yahoo! et Microsoft. Ce document semble confirmer les pratiques de Google dans d'autres domaines et notamment sur les relations qu'entretient la société avec ses partenaires sur Android.

google logo gb sq
Dans le domaine de la publicité, Google aurait violé les lois antitrust en empêchant les annonceurs de faire usage des données extraites des campagnes sur Google pour les utiliser sur des plateformes concurrentes. La société a toutefois fait marche arrière sur ce point.

Enfin, Google aurait volontairement altéré son moteur de recherche afin de promouvoir ses propres services au détriment de ceux de ses concurrents.

Le Wall Street Journal souligne que des actions de la part de la FTC contre Google auraient pu avoir des conséquences sur l'administration d'Obama. Google aurait effectivement été le second plus gros donateur privé pour supporter la campagne de réélection du président américain.

A l'heure actuelle, ces mêmes éléments sont passés au crible par la Concurrence européenne. Lorsque la FTC a conclu en 2013 qu'aucune poursuite ne serait engagée contre Google, les divers plaignants se sont ainsi rassemblés pour obtenir gain de cause sur le Vieux Continent.

A lire également :

Modifié le 20/03/2015 à 11h46
Commentaires