le lundi 04 juillet 2016

Spotify pointe les pratiques commerciales de l'App Store

Apple et Spotify sont actuellement au coeur d'une discorde sur les pratiques commerciales de l'App Store. La firme de Cupertino est accusée d'entretenir une position mettant à mal son concurrent.

On le sait, le service de musique en streaming d'Apple connaît une forte croissance. A ce jour, la firme de Cupertino disposerait de 15 millions d'abonnés payants tandis que 8,5 millions profitent encore de l'offre d'essai et pourront potentiellement être convertis vers des abonnements à 9,90 euros par mois.

De son côté Spotify, lancé il y a un peu plus de 10 ans, revendique 100 millions d'abonnés dont 30 millions payants. Leader sur le secteur de la musique en streaming, la société suédoise, basée au Royaume-Uni, se fait donc très vite rattraper.


La semaine dernière, Spotify a d'ailleurs pointé la politique commerciale d'Apple. En effet, pendant longtemps, les mobinautes souhaitant opter pour une souscription sur leur terminaux iOS devaient le faire au travers de l'App Store d'Apple. Or sur chaque transaction, Apple s'octroie une commission de 15% à 30%. De fait, la société de Tim Cook profite directement du succès de son concurrent.

spotify ban


Spotify a modifié son application pour que les souscriptions soient directement effectuées sur son site en ligne. Or cette pratique, visant spécifiquement à contourner les modalités de l'App Store, est rejetée par Apple. Cette mise à jour a donc été refusée. Pour Apple la situation est délicate puisque Spotify accuse la société d'abuser de sa position et la Federal Trade Commission, régulant le commerce outre-Atlantique, évalue la possibilité d'ouvrir une enquête.


De son côté Apple a répondu à Spotify via une lettre en expliquant que son service est présent au sein de l'App Store depuis 2009 avec 160 millions de téléchargements au compteur, soit plusieurs centaines de millions de dollars de revenus pour la société.
Modifié le 04/07/2016 à 14h59
Commentaires