le jeudi 31 décembre 2015

Apple reversera 318 millions d'euros pour régulariser sa situation en Italie

Le gouvernement italien et Apple ont signé un accord permettant à la société californienne de régulariser les taxes non payées.

En Italie, une enquête menée un peu plus tôt cette année révélait que la société Apple avait esquivé le paiement de 879 millions d'euros pour se conformer aux taxes locales sur la période 2008-2013. Apple n'aurait reversé que 30 millions d'euros. Mais la firme de Cupertino a signé un accord avec les autorités italiennes.

Dans l'une de ses dernières dépêches, Reuters rapporte en effet qu'Apple reversera 318 millions d'euros avec pour espoir de mettre fin à cette affaire. Il faut dire que sur cette période Apple aurait réussi au total à éviter 74 milliards de dollars d'impôts.

La société Apple est effectivement implantée en Irlande, d'où elle facture ses ventes à l'international, tout en profitant d'un taux d'imposition sur les bénéfices très avantageux (12% comparé à 35% aux États-Unis ou 27,5% en Italie). En 2013, la firme expliquait à la Commission Européenne avoir réussi à obtenir du gouvernement irlandais un nouveau taux d'imposition spécial, qui serait de l'ordre de 2% depuis 2003.

Apple HQ ban


Seulement si l'Italie à réussi à faire plier Apple et déjoué sa structure financière, d'autres pays de l'Union Européenne pourraient probablement en faire de même. Bien entendu, Apple n'est pas la seule société à avoir mis en place une telle stratégie. La firme de Tim Cook pourrait avoir créé un précédent pour Facebook, Google ou Microsoft.
Modifié le 31/12/2015 à 12h04
Commentaires