Google Chrome : la version stable corrige 11 failles de sécurité

La firme de Mountain View a publié hier une version stable estampillée 13.0.782.215 de son navigateur web Google Chrome, qui comble pas moins de 11 failles de sécurité, hautes pour la plupart, sous Windows, Mac OS X et Linux.

Logo Google Chrome 11
Le géant californien indique sur le blog dédié à Google Chrome que neuf de ces failles de sécurité sont considérées comme étant d'importance haute, une moyenne et une critique, cette dernière étant liée à une corruption de la mémoire affectant la gestion des vertex sous Windows.

Parmi les failles « hautes », on en trouve une liée à la gestion des PDF sous environnement Linux, une qui concerne indifféremment tous les environnements 32 bits, ou encore une qui touche tout particulièrement au moteur JavaScript du navigateur, V8.

Ceux qui utilisaient une version récente de Chrome devraient obtenir automatiquement cette nouvelle version après redémarrage de leur navigateur, puisqu'il intègre maintenant un mécanisme de mise à jour en arrière plan. Les autres pourront la télécharger directement depuis nos serveurs (Google Chrome pour Windows, Mac OS et Linux).

A noter que Google affiche sa générosité en mentionnant dans la liste des failles corrigées le nom de ceux qui ont identifié ces brèches de sécurité ainsi que la somme qui leur a été versée, allant de 1000 à 1500 dollars. Depuis 2010, la société récompense en effet les chasseurs de vulnérabilité : en mars dernier, elle indiquait avoir déjà versé plus de 100 000 dollars de récompenses diverses.
Modifié le 23/08/2011 à 14h56
Commentaires