Des batteries qui se rechargent en quelques secondes

Des batteries capables de se recharger en quelques secondes, tout en offrant une autonomie vingt fois supérieures à celle des batteries lithium-ion traditionnelles ? C'est ce que des chercheurs de l'université de Floride (Etats-Unis) ont réussi à concevoir. Mais ne foncez pas sur Amazon pour commander ces batteries : elles n'existent pour l'instant qu'à l'état de prototypes...

Des batteries capables de tenir une semaine


En fait de batteries, d'ailleurs, il s'agit plutôt de supercondensateurs. Des condensateurs capables d'emmagasiner de l'énergie dans un délai ultra-court, en quelques secondes, à l'aide, bien entendu, de chargeurs ultra-rapides à haute tension.

La technologie utilisée est encore avant-gardiste : des nano-compartiments de graphène, qui permettent de créer des milliers de fines couches d'électricité statique, selon le principe des condensateurs. Mais grâce à la nanotechnologie, on peut faire tenir l'équivalent de 20 batteries de smartphone dans un timbre-poste !

batterie supercondensateur

Batteries : le graphène, technologie du futur


Reste un problème de taille : outre la complexité induite par la production de nano-compartiments en graphène, le graphène se trouve être très rare et, de facto, très cher.

Mais la promesse de ces batteries du futur fait que des dizaines d'équipes de chercheurs de par le monde travaillent dessus. On parle de batteries capables d'être rechargées 30 000 fois, contre 300 à 1 000 fois pour des batteries Lithium-Ion classiques aujourd'hui ! Il faudra attendre sans doute plusieurs années pour pouvoir espérer trouver des batteries de ce type dans nos smartphones, nos tablettes ou nos ordinateurs portables...

Voir aussi :
Modifié le 25/11/2016 à 16h48
Commentaires