Espace membre :
flechePublicité

"Gmail Man" : quand Microsoft tacle la messagerie de Google

Partager cette actu
Pour renforcer la cohésion de ses équipes et les convaincre de la supériorité des produits maison sur la concurrence, Microsoft aurait diffusé lors d'un évènement interne la vidéo qui suit. Elle met en scène un certain Gmail Man, facteur virtuel aux couleurs de Google qui n'aurait pour seule obsession que la lecture des courriers de ses clients afin de leur délivrer des publicités ciblées.

Gmail Man
Rien de tel qu'un ennemi commun à tourner en dérision pour fédérer les troupes, selon les bons principes de ce que l'art du management qualifie de team building. A l'occasion d'un évènement interne réservé aux équipes en charge de la commercialisation des solutions de messagerie Exchange, Microsoft aurait choisi d'enfoncer la concurrence à l'aide de la vidéo qui suit.

Ici, la cible est incarnée par un facteur pas tout à fait aussi sympa que pourrait le laisser penser son air débonnaire. Le « Gmail Man », puisque tel est son surnom, se comporte comme un facteur quelque peu indélicat, qui n'hésite pas à prendre connaissance du courrier des gens qu'il est censé livrer. Et il ne s'agit pas ici d'une indiscrétion en passant, mais d'une lecture systématique, motivée par la volonté de servir la cause du grand « Advertising ». A plusieurs reprises, les interludes textuels qui ponctuent la vidéo invitent à plutôt se tourner vers Office 365, le dernier service de communication lancé par Microsoft.

Google a déjà dû faire face aux critiques que soulève l'ajout de publicités contextuelles AdSense aux pages de sa messagerie Gmail. Lors de l'affichage d'un email, la page est en effet « scannée » par un robot qui se charge ensuite de délivrer des réclames en rapport avec les contenus évoqués. Google s'est toujours défendu de toute accusation de violation de la vie privée en expliquant que le procédé est entièrement anonyme et automatisé.

Cette technique de ciblage donne toutefois du grain à moudre à la concurrence, comme le montre la vidéo ci-dessous. Notons tout de même que Microsoft n'a jamais admis ou démenti en être à l'origine. Elle a initialement été diffusée par la journaliste américaine Mary-Jo Foley, qui dit la tenir d'un des participants à l'évènement Exchange mentionné plus haut et trouve tout à fait plausible qu'elle ait été commanditée par l'éditeur.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Gestion de sites

Apache HTTP Server pour Windows
Serveur HTTP libre.
phpMyAdmin
Admnistrer une base de données MySQL via PHP
HostsMan
Editez votre fichier Hosts
Acunetix Web Vulnerability Scanner
Logiciel de sécurisation de sites Web.
MySQL pour Windows
Gestionnaire de base de données SQL libre
AdminPack
Admnistrer facilement vote site web

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité