le samedi 05 mai 2018

Suivez en live le décollage vers Mars d'InSight, le robot de la NASA

Aujourd'hui, la NASA lancera depuis le sol américain un nouveau robot sur Mars, avec à son bord, un instrument innovant fabriqué en France. InSight, c'est le nom de ce robot, sera le premier à faire le voyage depuis Curiosity en 2016.

Initialement prévu pour mars 2016, InSight décollera finalement aujourd'hui à 11 heures 05 GMT depuis la base de l'US Air Force de Vandenberg en Californie. Il intègrera à son bord un atterrisseur franco-américain.

Suivre en direct le livre de la NASA :
Suivre le lancement d'InSight à 13h05


Un lancement retardé de deux ans


Le lancement de ce robot était initialement prévu pour mars 2016 mais des fuites découvertes quelques mois avant le tir sur un instrument a entraîné un report à 2018. Les fenêtres de tir favorables pour mars ne se présentent que tous les deux ans.

Contrairement aux précédentes missions pour Mars généralement lancées à partir du Centre spatial Kennedy de Cap Canaveral, en Floride, cette nouvelle mission est envoyée au sommet d'une fusée Atlas V de la base aérienne Vandenberg.

insight lancement


En effet, cette fusée a été construite par United Launch Alliance et est assez puissante pour voler au sud et donc se rendre facilement sur Mars depuis la côte ouest. Si tout se passe bien ce samedi, la fusée arrivera le 26 novembre sur la planète mars et y restera deux ans.

InSight doit récolter des données grâce à trois instruments :
  • Un sismomètre, déposé directement sur le sol grâce à un bras robotique. Il s'agit d'un Seismic Experiment for Interior Structure (SEIS) qui a été conçu par le Centre national d'études spatiales (CNES) français.
  • Un capteur de flux de chaleur. Il s'agit ici d'un Heat Flow and Physical Properties Package (HP3), fruit du travail des agences spatiales allemande DLR et polonaise CBK.
  • Un dispositif permettant de localiser avec précision la sonde tandis que Mars oscille sur son axe de rotation.


insight


InSight fait partie du programme Discovery de NASA et à ce titre, son budget est plafonné à 425 millions de dollars, hors coûts de lancement.

En pratique, le coût de la mission est de 814 millions de dollars dont 160 millions pour le lancement. Les partenaires européens, la France et l'Allemagne, ont apporté leur contribution à hauteur de 180 millions de dollars au travers du développement des instruments SEIS et HP3. Les autres coûts ont été assumés par la NASA et JPL, un laboratoire de la NASA.

Une mission : découvrir comment s'est formée Mars


Il y a 4,5 milliards d'années, la Terre et Mars se formaient de façon similaire. La NASA espère lever le voile sur les raisons de leurs différences.

« Comment passons-nous d'une boule de roches sans reliefs caractéristiques à une planète qui peut ou non accueillir la vie est une question cruciale dans la science planétaire » a commenté Bruce Banerdt, responsable scientifique d'InSight au laboratoire JPL de la Nasa, à Pasadena, en Californie. « Nous aimerions être en mesure de comprendre ce qu'il s'est passé ».

La mission d'InSight sera donc de détecter et d'étudier les tremblements de Mars. Les séismes martiens sont, pour citer la NASA, « comme un flash qui illumine la structure interne de la planète ». Les ondes sismiques donnent des informations cruciales sur les structures qu'elles traversent : la croute, le manteau et le noyau de la planète rouge.
En les recueillant, on réalise une autopsie virtuelle de la planète, de plus en plus précises au fur et à mesure que les fameux tremblements se produisent. Ainsi, on en apprend davantage sur la constitution de ces différentes couches et de leur épaisseur. Il faut dire que les scientifiques s'attendent à enregistrer une centaine de tremblements au cours de la mission, la plupart inférieurs à 6 sur l'échelle de Richter.
Les géologues se posent énormément de questions sur les entrailles martiennes. Mars abritait une atmosphère permettant à l'eau liquide de former des lacs et des rivières il y a 4 milliards d'années. La disparition du champ magnétique intense qui protégeait l'atmosphère du vent solaire, comme sur notre Terre, a-t-elle eu raison d'une quelconque forme de vie il y a 3,8 milliards d'années. Que peut-il s'être passé en 200 millions d'années ?

Cette mission ne nous aidera probablement pas à nous rendre sur Mars dans les prochaines années, contrairement aux essais de lancés, beaucoup plus médiatisés, des sociétés comme Space X ou Blue Origin. Néanmoins, elle permettra d'en apprendre plus sur la planète Mars et notre système solaire et la technologie embarquée est absolument incroyable.

Si vous souhaitez vous aussi suivre le lancement de la fusée, n'hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de la mission.

Source : Mission InSight


Modifié le 04/05/2018 à 10h53
Commentaires