le vendredi 04 mars 2016

En un an dans l'espace, Scott Kelly a grandi de 5 cm

De retour sur Terre depuis quelques jours après un séjour de presqu'un an dans l'espace, l'astronaute Scott Kelly commence à subir les examens médicaux qui doivent nous en apprendre plus sur la façon dont le corps humain se comporte en apesanteur.


Un parte-parole de la NASA a déclaré, sur CNN, que Scott Kelly était environ 5 cm plus grand qu'à son départ, sa colonne vertébrale s'étant allongée.

Pourquoi ? Grossièrement, il faut voir cette ossature comme un ressort, comprimé par la gravité sur Terre. Lorsque cette force d'attraction se relâche (ce qui est le cas en apesanteur), le « ressort » se détend. Un phénomène qui nous concerne tous la nuit, lorsque nous sommes allongés, puisque dans cette position, la force exercée par la Terre sur notre colonne est bien différente.

Cet effet ne concerne en revanche pas les os incompressibles des jambes ou des bras, ce qui doit par ailleurs donner à l'astronaute une silhouette assez différente de celle qu'il avait avant son départ. L'astronaute retrouvera sa taille initiale d'ici quelques jours affirme la NASA, qui a en tête d'autres tests.

Scott Kelly

Les chercheurs veulent également vérifier si l'astronaute n'a pas vieilli prématurément. Ils supposent en effet que les rayons cosmiques, qui ont frappé plus directement Scott Kelly que son frère jumeau, resté sur Terre et protégé par l'atmosphère, peuvent avoir une influence sur les télomères, les extrémités des chromosomes de son ADN soupçonnées d'être particulièrement liés au phénomène de vieillissement.

Ironie de l'histoire : alors que son corps pourrait avoir vieilli davantage que celui de son frère, ce dernier est mathématiquement plus âgé. Le temps est en effet passé légèrement plus lentement pour Scott que pour Mark, son frère, un phénomène qu'explique la théorie de la relativité d'Einstein (et que ceux qui ont vu Interstellar ont sans doute en tête).

A lire également :
Modifié le 04/03/2016 à 12h26
Commentaires