le jeudi 18 février 2016

Pour chercher des aliens avec son télescope géant, la Chine déloge 9000 personnes

La construction en Chine d'un gigantesque télescope destiné à rechercher de la vie à travers l'univers va entraîner l'évacuation de plus de 9 000 résidents de la zone de construction. La compensation offerte s'avère particulièrement ridicule, et montre à quel point ce genre de construction peut avoir un coût humain important.

Le Five hundred meter Aperture Spherical Telescope (FAST) est en construction dans un bassin naturel du xian de Pingtang, dans la province chinoise de Guizhou, depuis 2011. Sa mise en fonctionnement est prévue pour septembre 2016, mais le chantier est encore loin d'être terminé et nécessite encore de nombreux ajustements.

Si ce radiotélescope, qui sera le plus grand du monde, composé d'une seule pièce, a de grandes ambitions - sa principale mission sera de tenter de capter des signes de vie extra-terrestres -, son installation a un impact non-négligeable sur l'environnement local. Cette semaine, l'agence Xinhua annonçait que 9 110 habitants des comtés de Pingtang et Luodian allaient être « évacués », ou plutôt délogés. Ces délocalisations des habitants vivant dans un rayon de 5 km du télescope auraient pour objectif d'aider à « créer un environnement sonore d'ondes électromagnétiques. »

Le Five hundred meter Aperture Spherical Telescope (FAST)

« Un télescope est comme une oreille sensible, à l'écoute des messages radio perceptibles à travers le bruit blanc de l'univers. C'est comme chercher à identifier le chant des cigales dans un orage » expliquait l'année dernière Nan Rendong, l'un des principaux scientifiques travaillant sur le projet.

Faire le vide autour de lui devrait permettre au FAST de se concentrer sur des communications radio à peine audibles, venues d'une distance pouvant dépasser les 1000 années-lumière. Ses 460 000 miroirs réfléchissants sont destinés à refléter les signaux radio émis par l'univers sur une antenne de 30 tonnes. Les scientifiques expliquent que si le télescope était rempli avec du vin, chacun des 7 milliards d'habitants de la Terre pourrait remplir environ cinq bouteilles avant de le vider.

Un coût humain non négligeable


L'évacuation de quelque 9 100 habitants de la région dans laquelle FAST est construit, est loin d'être négligeable, d'autant plus que chaque personne concernée recevra, en guise de dédommagement, la somme ridicule de 12 000 yuans, soit 1 655 euros, de la part du gouvernement chinois. C'est moins de la moitié du salaire annuel moyen en Chine, qui se situe aux environs de 28 752 yuans.

Le Five hundred meter Aperture Spherical Telescope (FAST)

Une situation qui souligne à quel point de telles constructions peuvent toucher les gens dans leur existence, malgré les énormes ambitions scientifiques explicitées par le projet. Néanmoins, certains médias, comme Gizmodo, rappellent que d'autres constructions chinoises ont entraîné le déplacement de populations ces dernières années. La construction des infrastructures olympiques des jeux de Pékin en 2008 avait notamment entraîné la délocalisation d'un million de personnes. « Depuis les années 70, plus de 40 millions de Chinois ont été déplacés en raison de divers projets de travaux publics, ou d'initiatives autour d'infrastructures. »

De quoi relativiser la situation tout en ne l'excusant pas forcément. Le télescope FAST permettra peut-être de grandes avancées dans la recherche extra-terrestres, mais on peut se demander quel est le prix à payer pour en arriver là, même si cette situation est principalement l'oeuvre des autorités chinoises et non des scientifiques qui travaillent sur ce projet.
Modifié le 18/02/2016 à 14h53
Commentaires