le mardi 11 octobre 2011

Après une forte hausse, le trafic de Google+ chute de 60%

Logo Google+ iPhone mobile
Après une hausse fulgurante de son nombre d'inscrits suite au lancement de sa bêta ouverte le 20 septembre dernier, Google+ voit son trafic chuter de façon drastique, à hauteur de 60%. Une situation qui tend à prouver que l'effet de curiosité serait passé concernant le réseau social de Google.

C'est le cabinet d'analyse Chitika qui pointe cette situation du doigt, et qui n'hésite pas à qualifier le lancement de Google+ « d'échec ». Par l'intermédiaire d'un graphique, l'analyse illustre la fréquentation du réseau social quelques jours après le lancement de sa bêta publique, jusqu'à une semaine après : malgré un pic conséquent - le trafic aurait augmenté de 1200% en raison de la promotion et de la curiosité des internautes - l'audience du site est rapidement retombée à un niveau similaire à celui de la bêta privée.

Chitika google+

Selon Chitika, la raison qui fait de Google+ un « échec » tient dans le constat que le réseau social n'a pas su proposer de véritable nouveauté difficile à intégrer aux autres sites déjà existants. Il est en effet vrai que Facebook, présent de puis plus longtemps et bénéficiant d'une communauté bien plus riche, a su s'adapter rapidement pour réagir face aux fonctionnalités proposées par Google+ : paradoxalement, on peut considérer que Google+ a été bénéfique à Facebook et à ses utilisateurs, qui ont eu accès à beaucoup de nouvelles fonctionnalités depuis l'officialisation du réseau social de Google.

En somme, malgré un démarrage canon, il semblerait que Google+ ne parvienne pas à tenir la distance. Si la firme de Mountain View a encore quelques tours dans sa manche pour redynamiser son service, il ne faudra pas qu'elle tarde pour les dévoiler, de peur que son réseau social ne se fasse définitivement manger par la concurrence.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )