le jeudi 16 juillet 2015

Netgear Arlo : système de sécurité sans fil et sans reproche ?

L'équipementier réseau Netgear, bien connu notamment pour ses routeurs et autres CPL, se lance à l'assaut de la maison connectée avec une solution de sécurité baptisée Arlo. Au cœur de ce dispositif : une base et des caméras de surveillance sans fil.


Alors que la plupart des solutions de surveillance disponibles aujourd'hui sur le marché impliquent un câblage électrique, Netgear mise sur le « tout-sans-fil ». Les caméras sont en effet parfaitement autonomes.

La marque accompagne son offre d'une solution cloud pour permettre une configuration simplifiée des caméras, et le stockage dans le cloud des rushs vidéos saisis, un chemin déjà emprunté par Belkin notamment avec ses caméras IP.

Simples caméras IP ou solution de surveillance élaborée et évolutive ? C'est bien toute la question qui nous animera dans ce test de la solution Arlo.

01ef000008111746-photo-netgear7.jpg


Dans la boîte : une base et des caméras


Elément central de la solution Arlo : sa base. Celle-ci est un élément obligatoire qu'il vous faudra intégrer à votre réseau existant. Avec un design qui n'est, il faut bien le dire, pas des plus inspirés, la base se pose à la verticale. Frappée du logo Netgear en son centre, et toute de blanche vêtue, elle comporte une série de voyants dont on ne se souciera point à l'usage, un connecteur pour l'adaptateur secteur, un bouton de mise en marche ainsi qu'une prise RJ45, sans oublier un bouton « Reset » et un bouton « Sync » sur la tranche, pour associer les caméras.

Le rôle de la base est simple : faire l'interface entre le service de cloud Netgear et les caméras sans fil. Visiblement, Netgear a pensé sa base pour être évolutive dans le temps. Ainsi trouve-t-on deux ports USB au dos pour d'éventuels futurs nouveaux appareils étendant ses fonctionnalités.

0159000008111748-photo-netgear8.jpg
0159000008111742-photo-netgear5.jpg


Dans la boîte Arlo, on retrouve également les caméras sans fil dont le nombre varie en fonction du pack que vous choisirez (des versions 1, 2 ou 3 caméras sont notamment proposées). Les caméras ont un design assez soigné : compactes, elles semblent robustes et arborent un coloris neutre : du blanc brillant et une façade avec l'optique noire cerclée d'un liseré chromé.

01ef000008111734-photo-netgear1.jpg


Netgear livre des supports aimantés en forme de demi-sphère pour fixer les caméras. Mais ceux-ci ne sont pas dotés d'autocollants de fixation. En revanche, le fabricant livre des vis si vous êtes du genre chaud de la perceuse. L'inconvénient, c'est l'impossibilité de les utiliser pour fixer les caméras sur une surface plane comme un sommet de meuble. Car, demi-sphère aimantée oblige, le support se fixe à la caméra uniquement par l'arrière : une zone caoutchouteuse aimantée. En clair, vous ne pouvez l'utiliser que sur une surface verticale, comme un mur. Dommage. Netgear commercialisera prochainement des accessoires pour faciliter la fixation de ses caméras Arlo. A noter que sur un haut de meuble, on peut tout à fait poser la caméra Arlo, celle-ci étant plane au niveau de son socle, mais l'ajustement de l'angle de vue est plus délicat.

0154000008111736-photo-netgear2.jpg
0154000008111738-photo-netgear3.jpg


Les caméras comportent un pas de vis, un logement pour les quatre piles, un bouton de synchronisation ainsi que des diodes en façade. Particularité première de ces caméras, au-delà du côté autonome via les piles embarquées : leur étanchéité. Elles fonctionnent aussi bien à l'intérieur qu'en extérieur et peuvent logiquement résister à la pluie et aux écarts de température.

0226000008111740-photo-netgear4.jpg


Côté optique, l'angle de vision est annoncé à 110 degrés, et les vidéos sont en 720p. Netgear n'oublie pas la vision de nuit avec un système infrarouge à LED 850 nm.
Modifié le 13/02/2018 à 23h16
Commentaires