Freebox v7, toutes les rumeurs à date

La Freebox v7 se fait attendre. Depuis la sortie de la Freebox Revolution, Free a laissé les FAI concurrents se mettre au niveau d'une boite qui va tout de même sur ses 7 ans. Quoi de neuf pour la v7 ? Le mystère reste presque complet. Mais connaissant l'entreprise de Xavier Niel, elle réserve sans doute son lot de surprises. Faisons le point !

Une box (très) haut de gamme et disruptive


Xavier Niel n'a encore fait aucune annonce officielle sur la Freebox V7, mais s'est tout de même permis quelques petites allusions, notamment lors d'un message vidéo diffusé pendant une rencontre annuelle avec la communauté. Selon le patron de Free, la Freebox v7 sera une box haut de gamme, voire très haut de gamme », la qualifiant également de « disruptive ». La Freebox v7 « ne correspond en rien à ce qui existe déjà ». Une façon de la différencier de l'offre de ses concurrents, mais peut-être aussi des propres box actuelles de Free.

À l'intérieur, quel processeur ?


L'offre actuelle de Free laisse entrevoir deux options. La Freebox Revolution optait pour un SoC Broadcom pour le boitier Server et un processeur Intel Atom pour le Player. Lancée en 2015, la Freebox Mini 4K, destinée à l'entrée de gamme, était 100% ARM et fournie par Broadcom pour les deux boitiers, avec une puce Broadcom BCM 7252n double cœur, capable de décoder de la vidéo 4K en HEVC.

Au vu des commentaires de Xavier Niel, on imagine mal Free se contenter d'une puce certes compétente sur la vidéo 4K, mais assez limitée malgré tout. La Freebox Revolution est sortie en 2010, à une époque où les puces x86 étaient largement plus performantes. On peut en revanche imaginer qu'un SoC ARM haut de gamme anime la Freebox v7.

Android TV ou OS maison ?


Autre inconnue : quel OS animera la partie Player ? Là encore, Free a tenté deux approches très différentes. La Freebox Revolution était une plateforme maison, avec une interface réalisée en interne, et une approche ambitieuse autour d'un store applicatif. On ne peut pas dire que la promesse ait été tenue sur cette dernière partie : les jeux n'ont jamais décollé au delà de quelques partenariats bien vite restés sans suite (Gameloft, Angry Birds...).

Pour sa Freebox Mini 4K, Free a tenté l'expérience Android TV, mais on peut légitimement se demander si ça n'était pas qu'une expérience. Free aime traditionnellement développer ses propres services, et son implémentation d'Android TV ne paraît pas complètement assumée. Près de 2 ans après la sortie de la Mini 4K, Netflix est toujours incompatible, par exemple, en app native comme en Google Cast.

Services et fonctionnalités


Free avait créé l'événement avec plusieurs fonctionnalités de sa Freebox Revolution : l'intégration de fonctionnalités de NAS (puis d'un vrai Freebox OS pour le contrôler), la présence d'un lecteur Blu-ray, une télécommande dotée d'un accéléromètre... Que pourrait-on trouver dans la Freebox v7 ?

La maison connectée est une hypothèse évoquée. Orange et SFR ont déjà des solutions dans ce domaine, mais elles sont optionnelles. Free aurait toujours une place à prendre avec une solution intégrée, comme Free sait les faire depuis sa première box triple play.

La nouvelle Freebox pourrait également se piloter à la voix. Ce serait une évolution logique après la Mini 4K sous Android TV, mais plutôt que de dépendre de Google, Free opterait pour son propre OS et donc sa propre technologie de reconnaissance vocale. Possible mais coûteux et compliqué.

Disponibilité et prix


La Freebox v7, on en parle déjà depuis plusieurs années. Et au printemps dernier, on pensait encore qu'elle serait disponible à la fin de l'année. Depuis, Xavier Niel a plus ou moins confirmé qu'elle ne verrait pas le jour avant 2017.

Le « Très haut de gamme » sera-t-il synonyme de hausse du prix de l'abonnement ? Le site Univers Freebox pense que non. En même temps c'était avant que Free n'augmente de 2 euros le prix de l'abonnement Freebox Revolution pour accueillir les chaines de Canalsat (avec possibilité de les supprimer de l'abonnement, certes).
Modifié le 07/12/2016 à 16h44
Commentaires