Rally Trophy

Ford Escort
Après une pré-version très prometteuse, jowood nous a fait parvenir la version finale de Rally Trophy et c'est avec une grande impatience, tel un gosse devant ses cadeaux le soir de Noël, que j'insère la galette dans le lecteur de CD-Rom.

Autant le dire tout de suite, depuis Colin Mc Rae Rally 2, nous n'avons rien eu de vraiment intéressant à nous mettre sous la dent du côté des jeux de rallyes automobiles. Et même le titre phare de codemasters n'avait pas fait l'unanimité tant par son moteur graphique gourmand, que par sa grande difficulté en mode rallye, ne pouvant satisfaire que les vrais accrocs de simulation. C'est sur ces deux points que le jeu de JoWooD peut faire la différence et réconcilier la plupart d'entre nous avec ce type de simulation.


Un jeu complet


Rally Trophy - En vue arrière
Tout d'abord le jeu affiche une richesse de contenu qui nous promet une durée de vie assez longue. En effet, ce ne sont pas moins de 11 voitures et 42 circuits situés dans 5 pays qui nous sont proposés. Les paramètres de saison, les cycles jour/nuit et la météo sont pris en compte, multipliant d'autant les possibilités de jeu. Côté mécanique, les développeurs ont porté leur choix sur des véhicules allant de 1964 à 1972, ce qui vous offrira la chance de conduire Une superbe Volvo Amazon, une Saab 96 et d'autres véhicules tout aussi exotiques... Et oui, vous pouvez faire une croix les derniers bolides du championnat WRC.

Trois modes de jeu vous permettront de mettre en pratique vos talents émérites de pilote. Tout d'abord le mode arcade pour les plus frileux, vous fait prendre part à des courses contre 5 autres adversaires et où tous les coups (de pare-chocs) sont permis. Ensuite le mode championnat vous permettra de passer aux choses sérieuses et de vous mesurer aux quatre coins du monde à la fine fleur du rallye automobile selon JoWooD.

Enfin, les accrocs du chrono se jetteront sur le mode Time Trial en essayant de battre records sur records, aidés en cela par la maintenant traditionnelle voiture fantôme. N'oublions pas dans tout cela le mode multijoueurs, certes assez classique, mais qui, grâce à la qualité du jeu, permet des heures de délires entre amis..

En ce qui concerne le moteur graphique, nous n'avons hélas pas vu de réelle optimisation depuis la pré-version et cela nous a valu quelques saccades par-ci, par-là en 1024x768 sur une configuration à base d'Athlon 1.4GHz et de GeForce2. Soulignons toutefois que toutes les options étaient poussées au maximum et que quelques petits sacrifices de ce côté règlerons immédiatement le problème.

Par contre cela n'enlève rien à la beauté du jeu, à ses effets de lumière et ses textures, le tout étant assez bluffant et contribuant pour une bonne part au plaisir ressenti. Sur ce point, les projections de boue et de poussière sur les véhicules sont parmi les plus réussies que j'ai pu voir dans un jeu. En un mot comme en cent... C'est beau !
Rally Trophy - Vue interne
Rally Trophy - Rhâââ.... C'est bô !
Rally Trophy - Des voitures fort bien modélisées



Et bien jouons maintenant


Pour une conduite idéale, le volant restera le périphérique idéal pour ressentir toutes les sensations et surtout pour faire les meilleurs chronos. En ce qui concerne la configuration d'un gamepad, nous avons été confronté à un problème assez important puisqu'il nous a été impossible d'assigner la fonction d'accélération à un bouton au lieu d'un axe de direction. Espérons que ce bug sera corrigé sous peu car les possesseurs de pads sont en majorité.

Une fois votre périphérique de jeu choisi, il est temps de procéder aux premiers tours de roues. Le moteur physique des véhicules se rapproche plus de celui d'un jeu d'arcade que d'une vraie simulation. Le comportement global reste cependant réaliste, les développeurs n'ayant pas abusé de l'effet savonnette. On peut toutefois regretter que la différence de comportement entre deux véhicules soient loin d'être flagrante, elle est même pratiquement inexistante !

La conduite n'en demeure pas moins agréable et surtout la prise en main rapide est à la portée de tous, ce qui aura pour effet de ne pas rebuter les débutants ou les joueurs occasionnels. Au cas où il vous arriverait une quelconque sortie de route vous permettant d'observer de plus près la flore locale, il vous sera possible de constater la gestion des dégâts plutôt réaliste et parfois même assez amusante lorsqu'il s'agit de rouler avec un coffre qui baille.

Mis à part ça, l'intelligence artificielle de vos adversaires a été parfaitement dosée et s'il n'est pas impossible de gagner, la dernière place ne vous sera pas non plus automatiquement allouée à la moindre faute de conduite, défaut inhérent à beaucoup de jeux du genre.

Côté son, cela reste assez classique, mais il aurait été dur de faire autrement. Les moteurs des véhicules ont été numérisés à partir des modèles réels, ce qui constitue un minimum de nos jours. Tout ça est accompagné d'une musique très rock qui nous change des styles technos employés à tout va.
Rally Trophy - Une vue impressionnante mais bien peu jouable
Rally Trophy - Des parcours qui vous conduiront dans les tunnels suisses
Rally Trophy - La cascade dans le fond est entièrement animée



Ce qu'on en pense


Peu de gros changements depuis notre preview, mais un jeu toujours aussi bon. Que ce soit seul ou en multi joueurs, on prend réellement son pied. Le choix des véhicules qui se rapprochent plus du veau que du bolide survitaminé n'est certainement pas étranger aux sensations ressenties.

Bref, on est ici plus en présence d'un jeu d'arcade que d'une réelle simulation ce qui n'est pas pour nous déplaire et mettra le jeu à la portée du plus grand nombre. JoWooD a fait son premier pas dans les jeux automobiles, mais c'est un pas de géant et on en redemande !

Graphismes : 18/20
Bande son : 13/20
Intérêt : 15/20
Durée de vie : 16/20
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires