Affaire Silk Road : l'administrateur risque la prison à vie

L'administrateur de Silk Road, arrêté en octobre dernier suite à la fermeture de la place de marché controversée, vient d'être mis en examen pour quatre chefs d'accusation. Il risque un minimum de 30 ans de prison et une peine maximale d'emprisonnement à vie.

drogue Silk Road
De la drogue en vente sur Silk Road
Ross Ulbricht, également connu sous le pseudonyme de Dread Pirate Roberts, pourrait bien servir d'exemple et être très lourdement condamné dans l'affaire Silk Road. Mardi 4 février, Preet Bharara, le procureur des États-Unis pour le district sud de New York, a annoncé qu'Ulbricht a été inculpé de quatre chefs d'accusation. L'un d'eux est généralement réservé aux membres centraux du crime organisé.

L'administrateur de Silk Road a ainsi été inculpé d'association de malfaiteurs au sein d'un trafic de drogue, de piratage informatique et de blanchiment d'argent. La quatrième accusation porte sur l'organisation d'une activité criminelle à long terme, dont Ross Ulbricht est désigné comme l'un des principaux pivots : un tel chef d'accusation cible généralement les membres actifs des mafias et autres cartels de la drogue. Il s'accompagne d'une peine minimale de prison de l'ordre de 20 ans.

A cela s'ajoute potentiellement 10 ans d'emprisonnement supplémentaires, au minimum, associés aux autres accusations. Mais il faut souligner que la peine maximale risquée par Ross Ulbricht se résume à de la prison à vie.

« Silk Road a émergé comme le marché criminel le plus vaste d'Internet, servant de marché noir tentaculaire où les biens et services illégaux, y compris les drogues illicites de toutes sortes, ont été vendues régulièrement par les utilisateurs du site » explique un communiqué du ministère de la justice américain. « Pendant son fonctionnement, Silk Road a été utilisé par plusieurs milliers de trafiquants de drogue et autres vendeurs pour distribuer des centaines de kilos de drogues et autres à plus de cent mille acheteurs, et pour blanchir des centaines de millions de dollars découlant de ces transactions illicites. » Ross Ulbricht et une poignée d'autres personnes arrêtées dans le cadre de l'affaire sont accusés de s'être enrichis par le biais des opérations de Silk Road : le FBI a déclaré avoir récupéré plus de 144 000 bitcoins sur les ordinateurs de l'administrateur de 29 ans.

Le procès d'Ulbricht devrait faire parler de lui, d'autant que son avocat a annoncé son intention de plaider non coupable. « Nous sommes impatients de commencer à préparer la défense de Ross » annonce un communiqué. De son côté, Silk Road n'aura pas attendu d'être fixé sur le sort de son administrateur pour renaître de ses cendres.
Modifié le 05/02/2014 à 11h02
Commentaires