Halte aux ransomwares : on vous dit tout sur ces attaques

WannaCry, Petya ... vous avez entendu ces noms évoqués dans les médias, mais n'avez aucune idée de ce que ça peut être. Nous sommes là pour vous aider à comprendre ce qu'est un ransomware !

Ransomware et virus


Lock Screen et Crypto : deux types de logiciels de rançon


Deux types de ransomwares se partagent le champ de bataille sur le net :

  • le Lock Screen va verrouiller votre système d'exploitation, vous empêchant d'utiliser partiellement ou totalement votre ordinateur. Vos fichiers et logiciels seront normalement intacts, mais vous ne pourrez pas y accéder ni les utiliser ! C'est notamment le cas de ceux qui sont dits « de la Police ». Il s'agit des ransomwares qui vous annoncent par exemple que des vidéos de pédopornographie ont été trouvées sur votre ordinateur et que vous risquez d'être mis en prison... Anciennement très répandus, les Lock Screen sont un peu mis aux oubliettes par le deuxième type de ransomware.

  • Le Crypto va chiffrer l'ensemble de vos données et de vos fichiers et vous ne pourrez plus y accéder. On vous demandera alors de l'argent pour pouvoir les déverrouiller. C'est le type de ransomware « à la mode », qui correspond à WannaCry par exemple.

Voir WannaCry : un expert revient sur l'attaque "la plus importante de l'histoire"

Comment peut-on se faire infecter ?


L'infection se fait comme la plupart des autres virus. Il suffit d'un clic sur une publicité malicieuse ou sur une pièce-jointe infectée... et les problèmes commencent. Parfois, ce sont même des failles de Windows qui sont utilisées (pensons à Wannacry, voir WannaCry : quand les pirates utilisent les outils de la NSA). À noter que si des solutions sont souvent rapidement proposées par les sociétés de sécurité, les cybercriminels réagissent très vite et modifient les codes sources.

Les signes d'une telle infection ne trompe pas, puisque ces virus ne cherchent pas à se cacher. En voici quelques-uns :
  • un fond d'écran changé pour un autre qui cherche à vous effrayer ;
  • l'impossibilité d'ouvrir ses logiciels ou fichiers ;
  • la présence de demande de rançon.
Modifié le 29/06/2017 à 16h24
Commentaires