le lundi 20 août 2007

Canon 40D, le reflex amateur/expert le plus rapide

C'est en ce lundi de reprise que Canon a dévoilé, au milieu d'une trentaine d'autres nouveaux produits, le reflex attendu par tous les amateurs / experts de la marque. Baptisé sans surprise Eos 40D, ce reflex s'inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs - les Eos 20 et 30D - tout en apportant son lot de nouveautés.

La principale est sans aucun doute le dispositif dit de visée directe qui permet de cadrer au moyen de l'écran arrière (ce que normalement la visée reflex ne permet pas). Dans ce mode, qui peut permettre aux adeptes du numérique habitués à photographier sans viseur à passer en douceur au reflex, on perd cependant le bénéfice de la mise au point automatique, à moins de presser la touche AF-On qui commande déjà le levé du miroir. Grâce à cette touche, la netteté se fait automatiquement, au prix toutefois d'une attente d'une bonne seconde. A noter également qu'en dehors de ce mode, cette touche AF-On permet d'effectuer la mise au point avec le pouce.

Canon Eos 40D

Canon Eos 40D
Canon Eos 40D

146 x 108 x 74 mm pour 740 grammes


Autre caractéristique dans l'air du temps que l'on retrouve sur le 40D : un système de nettoyage du capteur chargé de réduire la présence des poussières dans le boîtier en les repoussant et en les expulsant, un système logiciel de cartographie des poussières venant parachever le travail. Le 40D bénéficie également d'un boîtier en alliage de magnésium de catégorie « tous temps », c'est-à-dire dont les logements de carte et de batterie ont été étanchéifiés. Capable de rafales de 6,5 images par seconde, le 40D est dores et déjà présenté comme le reflex le plus rapide de sa catégorie. Et pour ce qui est de l'endurance, ce boîtier est conçu pour enchaîner 75 vues JPeg et 17 Raw.

Lorsque l'on a présenté ces quelques éléments, on est encore loin d'avoir fait le tour de toutes les nouveautés, que nous vous proposons pour la suite sous la forme d'une liste récapitulative :
  • nouveau capteur CMOS de 10 millions de pixels, d'une résolution beaucoup plus raisonnable donc que ce que les rumeurs lui prêtaient ;
  • 3 jeux de réglages personnalisables ;
  • 6 styles d'image préréglés (standard, portrait, paysage, neutre...) ;
  • un viseur plus large avec deux verres de visée interchangeables ;
  • un mode priorité haute lumière qui augmente la plage de dynamique ;
  • un système autofocus sur 9 points avec collimateurs croisés ;
  • un écran qui passe de 2,5 à 3 pouces ;
  • la compatibilité avec un nouveau grip équipé d'un transmetteur de fichiers sans fil (le WFT-E3). Il est ainsi possible de tirer parti du Wi-Fi pour transférer des images vers des serveurs et commander le déclenchement à distance. Le WFT-E3 permet également, lorsqu'il est relié à un GPS, d'enregistrer dans les Exifs de l'image les indications de lieu et d'heure de la prise de vue.
On peut le voir, le 40D est plus qu'une évolution cosmétique de son prédecesseur. En attendant la riposte des concurrents (et notamment un reflex Sony expert ?), ce nouveau reflex vient donc se confronter aux Nikon D200 et Pentax K10D qui comme lui jouent dans la catégorie amateur / expert. Proposé à 1 349 euros nu (et également disponible en kit avec un zoom EF-S 18-55 stabilisé), le 40D sera disponible dès le mois de septembre.

Voici ses principales spécifications :
  • Capteur : CMOS de 22,2 x 14,8 mm de 10,5 millions de pixels
  • Focale : conversion 1,6x pour les objectifs EF
  • Écran : LCD de 3 " de 210 000 pixels
  • Viseur : avec pentaprisme 0,95x / couverture 95%
  • Sensibilité : de 100 à 1 600 Iso (et jusqu'à 3 200 en mode personnalisé)
  • Flash : nombre guide 13, synchro 1/250 sec
  • Vitesse d'obturation : de 30 - 1/8 000 sec
  • Support d'enregistrement : CF 1 et 2
  • Alimentation : batterie Lithium Ion rechargeable
Modifié le 26/09/2017 à 16h15
Commentaires