le vendredi 26 août 2016

iOS : Apple veut collecter les empreintes et les photos des voleurs

Apple vient de déposer un nouveau brevet afin d'enregistrer les tentatives d'accès frauduleuses à ses terminaux iOS disposant d'un lecteur d'empreintes digitales.

Dans un document publié au registre national des propriétés intellectuelles aux Etats-Unis, Apple décrit un mécanisme permettant d'identifier plus facilement les tentatives d'accès aux iPhone et aux iPad.

A l'heure actuelle, les utilisateurs disposent de cinq essais pour déverrouiller l'iPhone ou l'iPad via leurs empreintes digitales, après quoi, ils doivent saisir le code de sécurité configuré. A l'avenir, l'utilisateur pourrait décider du nombre de tentatives d'échec avant que le capteur de l'appareil ne procède à une collecte de données.

Le module Touch ID pourrait ainsi stocker l'empreinte de l'intrus et la caméra frontale capturerait un cliché de l'individu. A l'heure actuelle, quelques écrans de verrouillage pour Android, comme CM Locker, sont déjà capables de photographier les personnes tentant d'accéder de manière abusive aux smartphones.

Touch ID ban


Parmi les autres éléments pris en compte par ce dispositif, notons l'heure, la position géographique ou encore la pression atmosphérique. Les données peuvent être soit stockées dans l'appareil, soit envoyées vers un serveur pour un traitement plus approfondi. En outre, Apple décrit un système selon lequel des purges sont effectuées automatiquement lorsque ces données ne sont plus jugées pertinentes après un certain temps.

Mais Apple souhaite y greffer des algorithmes de machine learning pour savoir quand ces données doivent être enregistrées. Par exemple, il sera possible d'exclure les enfants ou les membres du foyer ayant subtilisé l'iPhone pour jouer ou s'étant trompés de terminal.
Modifié le 26/08/2016 à 16h11
Commentaires