Samsung Galaxy Note 8.0 : le Note au format tablette

Samsung Galaxy Note 8.0
Samsung Galaxy Note 8.0
Caractéristiques principales
Système d'exploitation Android 4.1.2
Processeur / Fréquence CPU : Exynos Quad cadencé à 1,6 GHz
GPU : Mali MP400
Mémoire / Stockage Mémoire interne de 16/32 Go
Mémoire vive de 2 Go
Slot Micro SD
Technologie d'écran et définition Ecran 8" LCD de 1280x800 pixels
Appareil photo 5 mégapixels avec autofocus
Webcam 1,3 mégapixels
GPS Oui
Radio FM Oui
Batterie 4600 mAh
Dimensions 135.9 x 210.8 x 7.95mm
Poids 338 grammes

Le Galaxy Note 8.0 est la dernière déclinaison de la gamme hybride tablette/smartphone de Samsung. Mais cette fois plutôt du côté tablettte ! Un concurrent prometteur de l'iPad mini, avec un stylet comme marque de fabrique...

Design et ergonomie


Rien ne ressemble plus à un produit Samsung qu'un autre produit Samsung, et le Galaxy Note 8.0 accentue même encore cette ressemblance. Jusqu'ici, les tablettes du constructeur arboraient un design spécifique, sensiblement différent de leurs smartphones.



Le Galaxy Note 8.0 ressemble quant à lui à un Galaxy Note 2 géant (oui, dit comme ça, ça fait bizarre), ou plus exactement à un Galaxy S4, dont il reprend les contours plus plats et le léger motif au dos de la coque. Mais surtout, on retrouve les 2 touches tactiles et le bouton central, jusqu'ici réservé aux smartphones du constructeur.

Qui dit design à la Samsung dit construction en plastique : on ne peut pas dire que la tablette soit mal finie, mais par rapport à la qualité de fabrication et les matériaux de l'iPad mini, on est ici un cran en dessous.

En revanche, le Note 8.0 s'avère à peine plus lourd et volumineux que son principal concurrent : 338g contre 308g pour l'iPad Mini et un petit centimètre de plus en hauteur. Rien qui nuit à sa prise en main tout à fait confortable, même à une main.

© Clubic.com
Samsung Note 8.0 1
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 2
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 13
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 12
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 11
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 7
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 3
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 8
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 6
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 5
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 16
© Clubic.com
Samsung Note 8.0 17


Le dos en plastique reste inamovible. Un slot Micro SD est néanmoins présent, recouvert d'un cache. En plus des boutons de verrouillage et de volume sur la tranche, on retrouve un émetteur infra-rouge. Les enceintes sont situées sur le bord inférieur, où on trouve également... un connecteur Micro USB ! Hourra : Samsung a enfin abandonné son pseudo connecteur dock sur ses tablettes ! Le stylet S-Pen vient se loger dans le coin inférieur droit.

Pour clore sur le design, on regrettera que l'appareil photo dépasse un peu trop de la coque : on apprécie la finesse de la tablette, mais du coup elle n'est pas parfaitement stable posée à plat. Une webcam est également présente en façade.

Composants


Samsung Galaxy Note 8.0
La Galaxy Note 8.0 intègre des composants proches de ceux du Galaxy Note II, à savoir un Exynos 4412, processeur quadri-cœurs, cadencé à 1,6 GHz, accompagné là encore d'un Mali 400MP pour la partie graphique. Depuis la sortie de SoC plus puissants tels que le SnapDragon 600 ou l'Exynos 5 de Samsung, ça n'est plus le top du top, mais les performances constatées restent tout à fait satisfaisantes, et à la hauteur de ce qui se fait de mieux en tablette, surtout sur ce format mini.

L'écran continue sur la lancée du Galaxy Note 10.1 : il s'agit là encore d'une dalle LCD PLS, au format 8 pouces, donc, et affichant une définition de 1280x800 pixels. On obtient donc une densité de pixels inférieure à celle d'une Nexus 7, mais supérieure à celle d'un iPad Mini. Les angles de vision sont corrects, mais posent problème notamment dans les vidéos sombres. Dans l'ensemble l'écran s'avère néanmoins séduisant : lumineux, flatteur, précis... Pas grand-chose à redire !

Évidemment, la particularité de l'écran est d'intégrer une couche Wacom pour la gestion du stylet. Pas de surprise : on retrouve la très bonne réactivité et la gestion des niveaux de pression du Note II, ainsi que la gestion du survol du stylet qui permet d'effectuer certaines actions (aperçus, défilement...)

Le Galaxy Note 8 est équipé d'un capteur photo/vidéo de 5 MPix au dos, sans flash, ce qui est standard sur une tablette. L'APN est capable de capturer des vidéos en 720p. La webcam grimpe quant à elle jusqu'à 1,3 MPix, et se limite au VGA (640x480 pixels). L'appareil photo reste un usage d'appoint pour une tablette, mais le Note 8.0 ne fait ni vraiment mieux, ni vraiment pire que ses concurrentes directes.

Côté stockage, on dispose de 16 ou 32 Go de stockage interne, que l'on peut étendre via le slot Micro SD. La tablette dispose de 2 Go de mémoire vive.

Le sans-fil est sans surprise : Wi-Fi N, Bluetooth 4.0 et puce GPS. Une version 3G/4G, permettant même de passer des appels, est prévue, mais c'est la version Wi-Fi que nous avons testée ici.

OS et interface


La Galaxy Note 8.0 n'a pas eu la chance du Galaxy S4 et sort avec la version 4.1 d'Android, la mise à jour 4.2 étant visiblement pour bientôt. Comme la présence de boutons tactiles et physiques le laissait penser, la tablette se débarrasse des spécificités des Galaxy Tab et du Galaxy Note 10.1 pour adopter une interface rigoureusement identique à celle des smartphones du constructeur : plus de boutons tactiles à l'écran !

Galaxy Note 8 captures
Galaxy Note 8 captures


La surcouche Touchwiz de Samsung est très proche de ce que l'on trouve sur le Galaxy Note II : certaines fonctionnalités ont depuis fait leur apparition sur S3 et S4, mais la plus appréciable reste le mode double écran.

Compatible avec la plupart des applications standard de la tablette, ainsi que certaines applications tierces (Twitter, Facebook, Poweramp...), il prend tout son sens sur une tablette, et s'intègre parfaitement avec le stylet. Prendre des notes tout en regardant une vidéo, jeter un œil sur Maps en écrivant un mail, afficher côte à côte Twitter et Facebook, tout cela est possible de manière efficace et fluide, on regrettera juste que la fonctionnalité ne soit pas encore compatible avec toutes les applications pour lesquelles on souhaiterait qu'elle le soit. On rêverait que Evernote soit pris en charge, par exemple.

Galaxy Note 8 captures


On retrouvera également les notes en mode pop-up que l'on peut afficher en dégainant le stylet (pas bête pour noter rapidement quelque chose lors d'un appel), et l'usage du survol du stylet. Celui-ci peut paraître un peu gadget, hormis certains cas de figure comme pour l'aperçu des mails, mais ça fonctionne de manière plus réactive que l'usage du doigt sur le Galaxy S4.

Galaxy Note 8 captures
Galaxy Note 8 captures


La saisie en écriture cursive ne bouge pas par rapport au Note II... Et elle s'avère donc tout à fait satisfaisante au niveau de la reconnaissance. Pas grand-chose à redire non plus concernant le clavier virtuel : comme sur le Note II et le Galaxy S4, on apprécie la présence de la rangée de chiffres qui évite les allers/retours. On peut également opter pour un clavier pop-up de plus petite taille, ou un clavier séparé en 2 parties.

Galaxy Note 8 captures
Galaxy Note 8 captures
Galaxy Note 8 captures


Internet et multimédia


Le Galaxy Note 8.0 étant équipé du même processeur que le Galaxy Note II, il bénéficie évidemment des mêmes performances en matière de surf. Rien à redire : c'est parfaitement fluide, réactif, et les tests Javascript montrent de très bons résultats. La tablette est fournie avec le navigateur par défaut de Samsung ainsi que Google Chrome, mais attention : ce dernier ne prend pas en charge les petites subtilités du stylet telles que le défilement au survol de l'écran.

Galaxy Note 8 captures navigateur 1
Galaxy Note 8 captures navigateur 2


Le stylet est également mis à contribution dans le client POP3/IMAP/Exchange : un aperçu des mails peut être affiché au survol de celui-ci. Mais là encore, ça n'est évidemment disponible que dans l'application customisée par Samsung, pas dans le client Gmail. Les limites d'une surcouche qui ajoute ses fonctionnalités exclusives.

Galaxy Note 8 captures
Galaxy Note 8 captures


En revanche, tout ce beau monde fonctionne à merveille dans le mode double écran, et comme dit plus haut, c'est un vrai plus !

Pas de surprise niveau prise en charge multimédia : Samsung fait toujours du sans faute et le Galaxy Note 8.0 ne fait pas exception : prise en charge DivX native, lecture sans faille de tous les formats vidéos (MP4, MKV, DivX, Xvid...), DLNA, sortie HDMI via un adaptateur MHL et présence d'une application faisant office de guide électronique des programmes et de télécommande universelle, exploitant l'émetteur infra rouge.

Galaxy Note 8 captures


Les jeux sont parfaitement à l'aise sur la tablette : on a fait mieux, depuis, que la partie graphique de l'Exynos Quad, mais aucun problème pour faire passer les jeux même les plus récents comme Real Racing 3. En revanche, il va sans dire que ça chauffe. Beaucoup !

Photo et vidéo


Le Galaxy Note 8.0 est équipé d'un capteur photo 5 MPix, comme la version 10.1. Même s'il n'a précédé le Galaxy S4 que de quelques semaines, il ne dispose pas encore de la couche photo de ce dernier, puisqu'il est encore livré en version Android 4.1. La couche photo n'apporte donc pas les dernières « trouvailles » de Samsung, mais reste assez complète et personnalisable.

Galaxy Note 8 photo exterieur resize

Galaxy Note 8 photo exterieur detail 1
Galaxy Note 8 photo exterieur detail 2


Les photos capturées avec la tablette sont sans surprise : ça n'est pas vilain, mais pas plus que ça. On constate un certain manque de détails, même si ça reste assez propre, et le rendu des couleurs semble assez fidèle. On reste néanmoins dans un niveau de qualité suffisant pour des photos d'appoint, mais loin de ce que Samsung propose sur ses smartphones.

Galaxy Note 8 photo scene resize

Galaxy Note 8 photo scene detail 2
Galaxy Note 8 photo scene detail 1


Côté capture vidéo, on regrettera la limitation au 720p, alors que de nombreux capteurs 5 MPix permettent de capturer en 1080p. Les vidéos capturées sont très propres et fluides, en revanche.



Performances et autonomie


Afin d'évaluer les performances du Galaxy Note 8, nous l'avons soumis à une série de benchmarks. Ceux-ci sont réalisés avec les dernières mises à jour disponibles au moment du test (en l'occurrence Android 4.1.2). Certains tests ne sont disponibles que sous Android, d'où l'absence de certaines tablettes.

Geekbench 2


Geekbench réalise une série d'opérations sur le processeur et la mémoire vive, et en tire plusieurs scores dont un score global que nous reproduisons dans ce test.



Avec son Exynos Quad à 1,6 GHz, le Galaxy Note 8.0 fait forcément mieux que l'iPad mini et son A5 qui accuse son âge, puisqu'il animait déjà l'iPad 2.

SunSpider


SunSpider est le benchmark des auteurs du moteur de rendu Webkit. Le test consiste en une série d'opérations Javascript, et renvoie la durée totale nécessaire à leur exécution en millisecondes. Le plus petit résultat est donc le meilleur.



Le Galaxy Note 8.0 rivalise avec les meilleures tablettes sur ses performances Javascript. Là encore, on n'est pas surpris : son SoC affichait déjà de très bons résultats sur le Galaxy Note II

GL Benchmark 2.5


GL Benchmark propose un certain nombre de tests mesurant les performances du GPU, dont la scène Egypt HD que nous utilisons ici, en mode offscreen afin de ne pas tenir compte des définitions d'écran différentes.



Sans atteindre les sommets des derniers smartphones en Snapdragon S4 ou S600, ou l'A6X de l'iPad avec écran Retina, le Note 8.0 réalise un score très honorable sur GL Benchmark 2.5. On vérifie de toute façon en pratique que les jeux les plus récents passent sans aucun problème.

Autonomie en vidéo


Afin d'évaluer l'autonomie du Galaxy Note 8.0 en vidéo, nous lisons un film 720p en boucle, jusqu'à extinction de la tablette. L'écran est configuré en luminosité maximale, le son à 50%. Le Wi-Fi est activé et le Bluetooth désactivé. À noter que nous utilisons depuis quelques semaines un nouveau protocole de test, que nous n'avons pu, pour l'instant, appliquer qu'à ce Galaxy Note 8.0 et à l'iPad mini, ce qui explique l'absence des autres tablettes dans le graphique. Les autres résultats seront ajoutés prochainement.



Le Galaxy Note 8.0 tient un peu plus de 5h en vidéo, soit 2h de moins qu'un iPad mini dans les mêmes conditions de test, c'est-à-dire avec un écran en luminosité maximale. C'est sensiblement en dessous de ce qu'on attendait de Samsung malgré tout : il semble que l'utilisation intensive de la tablette soit assez gourmande en batterie. L'autonomie en utilisation « normale » est plus élevée : on peut sans problème tenir une journée en utilisation occasionnelle, ou environ 7 à 8h d'utilisation intensive. Il semble néanmoins qu'il y ait une marge de progression sur ce point.

Conclusion


Samsung Galaxy Note 8.0
Samsung avait jusqu'ici rarement réussi à nous convaincre sur ses tablettes, souvent indignes de leurs très bons smartphones haut de gamme. On avait déjà eu un avant-goût avec la Nexus 10 ou le Galaxy Note 10.1, mais la tablette 10 pouces était peut être un peu trop volumineuse pour vraiment parvenir à reprendre de manière satisfaisante le concept du Galaxy Note sur un plus grand format. C'est le cas avec le Galaxy Note 8.0 : on tient sans aucun doute une tablette Android 8 pouces de qualité !

Des performances au format très agréable à prendre en main, en passant par la qualité de l'écran et les quelques apports de l'utilisation au stylet, on ne trouve pas grand-chose à reprocher au Note 8.0 qui s'avère des plus confortables dans de nombreux usages. La lecture de livres électroniques ou de BD profitent de l'écran, le SoC Exynos Quad est particulièrement efficace pour le jeu et la lecture des vidéos les plus gourmandes en ressources, et sans être indispensable, le stylet apporte un plus, grâce à une couche logicielle dont on avait déjà constaté les quelques apports sur le Note II. On apprécie tout particulièrement le mode double écran, porté depuis sur Galaxy S3 et S4, mais tout de même plus confortable dans ce format.

Pour autant, le Galaxy Note 8.0 n'est pas exempt de défauts : on pourrait lui reprocher son design un peu « cheap » comme souvent chez Samsung, mais on pense surtout au prix, sensiblement supérieur à celui d'un iPad Mini de même capacité, et à l'autonomie qu'on aurait pu espérer meilleure. Malgré ces reproches, Samsung réussit ici une tablette séduisante, et vraiment cohérente par rapport au reste de sa gamme.

Galaxy Note 10.1 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

Samsung Galaxy Note 8.0

Les plus
+ Format léger et confortable
+ Qualité de l'écran
+ Bonne utilisation du stylet
+ Performances au top
Les moins
- Prix un peu élevé
- Autonomie perfectible
- Chauffe en utilisation intensive
3
Finition
Ergonomie
Web
Multimédia
Autonomie


Modifié le 26/09/2017 à 16h56
Commentaires