le vendredi 30 novembre 2012

Démonstration vidéo de cloud gaming en 4G (SFR) sur smartphone et tablette

Lors de l'ouverture commerciale de la 4G en France à Lyon, SFR procédait à des démonstrations de « Cloud Gaming » en 4G sur tablette et smartphone pour illustrer les bénéfices du très haut débit mobile.

Rappelons brièvement les mécanismes du procédé : les commandes (touches tactiles sur l'écran) sont envoyées via internet vers le service. Le jeu est intégralement exécuté côté serveur, et le flux vidéo est transmis au terminal mobile (tablette ou smartphone) via 4G (dans ce cas).

Les avantages sont multiples. En premier lieu, le « Cloud Gaming » permet de s'adonner à des jeux trop gourmands en ressources pour pouvoir être utilisés sur un mobile. Ensuite, SFR assure qu'il sera possible de poursuivre une partie commencée sur la box « Évolution » sur son smartphone ou sa tablette, et vice versa.
Pour l'heure, il faut encore attendre pour mettre la main à la manette. SFR table sur une ouverture commerciale pour fin 2013.

DSC 0009
DSC 0010

Cloud gaming sur tablette et smartphone


Tout comme sur box Evolution, le service est fourni par G-cluster (et non OnLive ). Bêta oblige, seuls 5 sont jouables à heure actuelle (Lego Pirate des Caraïbes, Split Second, Trine 2, Tower Blocs, Cradle of Rome), contre 110 sur box.

SFR indique que les contrôles tactiles sur l'écran pourront différer en fonction des jeux. Actuellement, l'opérateur optimise l'ergonomie avec l'aide d'une société spécialisée nommée Nealite. En revanche, la possibilité d'ajouter un contrôleur physique (pour jouer à la maison, par exemple) n'a pas encore été retenue.

Nous avons pu nous tester le jeu Lego Pirate des Caraïbes. Même si quelques ajustements restent nécessaires, l'essai est prometteur. Le temps de réponse est quasi immédiat. Côté graphisme, on ne rivalise certes pas avec un jeu exécuté en local, mais le résultat reste parfaitement acceptable.

Bien sûr, on se situe là dans des conditions de test que l'on imagine idéales. Qu'en sera-t-il lorsque ce type d'activité sera lancé sur un réseau commercial en cas de saturation, ou à l'intérieur d'un bâtiment ? On attend de pouvoir tester la version finale du service pour se faire un avis définitif.

Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )