Espace membre :
flechePublicité

Lightning : pourquoi le nouveau connecteur d'Apple est une bonne nouvelle

Partager cette actu
L'iPhone 5 n'est qu'une évolution de son prédécesseur, une mise à jour incrémentielle, mais l'une de ses principales nouveautés sur le plan matériel, le connecteur Lightning, risque de révolutionner un marché entier. Dans le bon sens ?

Apple Lightning

Avec son nouveau connecteur, Apple tire un trait sur un long héritage : à l'exception du tout premier iPod à connecteur FireWire, pendant neuf ans tous les iPod, iPhone et iPad ont eu recours au même connecteur propriétaire à 30 broches, appelé connecteur dock.

Or compte-tenu de la part de marché de l'iPod puis de l'iPhone, et en l'absence de standard chez la concurrence (mini puis micro USB mais pas toujours au même emplacement), le dock connector a donné naissance à un marché entier d'accessoires, et en particulier à un marché d'enceintes, d'ailleurs souvent appelées « docks iPod ou iPhone ».

Avec le connecteur Lightning, Apple met donc un terme à sa propre hégémonie. Mais c'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle.


« The Dock is Dead », une vidéo promouvant les enceintes Bluetooth de Jawbone

Une mauvaise nouvelle pour les clients fidèles d'Apple


Le connecteur Lightning n'est en fait une mauvaise nouvelle que pour les acquéreurs de nouveaux terminaux possédant des équipements à connecteurs dock.

Adaptateur Lightning vers 30 broches Apple

Sur le plan physique pour commencer, l'appareil hissé sur l'adaptateur peut ne plus loger dans un emplacement délimité, ou au contraire ne plus tenir en équilibre. La plupart des fabricants indiquent que leurs équipements devraient demeurer compatible.

Julien Cellier, chef produit audio/vidéo chez LG, estime que « les solutions qui sont compatibles avec l'iPad devraient demeurer compatibles ». Ils n'ont pu le vérifier puisque l'adaptateur n'est pas encore commercialisé, mais « les adaptateurs amovibles soutenant l'iPad devraient également soutenir un iPhone 5 perché sur son adaptateur ». Logitech quant à lui assure d'ores-et-déjà que tous ses docks sont compatibles. Bose enfin préfère tester chacun de ses produits avant d'informer ses clients.

Mais Lightning n'est pas incompatible seulement sur le plan physique, il l'est aussi sur le plan logique. L'adaptateur Lightning vers 30 broches ne résout donc pas toutes les situations, la nouvelle connectique étant entièrement numérique. Elle ne transmet donc plus les signaux analogiques sur lesquels reposent de nombreux accessoires, et en particulier la quasi-totalité des solutions audio. L'adaptateur abrite donc son propre DAC, c'est-à-dire son propre contrôleur audio, ce qui explique en partie son coût élevé de 30 euros. Mais les signaux vidéo analogiques et certains signaux de télécommande sont définitivement perdus, ils sont particulièrement utilisés en voiture. Aucun constructeur ne s'est encore exprimé.

Une bonne nouvelle pour tous les autres


En inaugurant un second connecteur propriétaire, difficile à faire cohabiter avec le premier, Apple devrait en fait tuer les connectiques filaires. Et quitte à se mettre au sans fil, les fabricants d'enceintes pourraient bien adopter des solutions universelles, et s'ouvrir ainsi à l'ensemble du marché. Si le connecteur dock s'était imposé avec le succès commercial de l'iPod, il se vend désormais plus de smartphones et tablettes Android que d'iPhone et d'iPad.

L'avènement du connecteur Lightning devrait donc accélérer une tendance qui s'est particulièrement manifestée à l'IFA : la démocratisation de protocoles standards, le Bluetooth A2DP ou le DLNA par Wi-Fi, au détriment du connecteur dock. Le sans fil présente l'inconvénient de réduire l'autonomie plus rapidement que le filaire, mais un simple port USB standard permet de rétablir la fonction de recharge, et ce quel que soit l'appareil.

Logo Bluetooth

Selon Julien Cellier, « le sans fil est indéniablement la solution ». Il rappelle à ce titre que LG n'a pas attendu Lightning pour « proposer des solutions pérennes et ouvertes en terme de connectivité », permettant de changer de système d'exploitation facilement.

Les fabricants haut de gamme intègreront malgré tout Lightning qui, contrairement au Bluetooth, transmet le son sans perte. Bang & Olufsen estime qu'« il est parfois plus facile de simplement placer son iPhone sur son enceinte ». Il offre donc à ses clients une station d'accueil Lightning. Bose prévoit quant à lui de lancer un nouveau SoundDock « compatible avec l'iPhone 5 ».

L'obsolescence programmée du connecteur dock inspire enfin des entrepreneurs. On trouve ainsi des projets tels que Auris sur Kickstarter, un adaptateur Bluetooth vers 30 broches, promettant de doter n'importe quel dock iPod/iPhone d'une connectivité Bluetooth 4.0 compatible aptX à moindre frais.

Auris

Les quatre fabricants que nous avons interrogé admettent que Lightning constitue une opportunité, puisqu'il est l'occasion de lancer de nouveaux produits et accélère l'obsolescence de ceux en circulation. Mais pour une fois, les consommateurs ne sont pas lésés pour autant. La plupart des possesseurs d'équipements Apple disposent d'une solution, gratuite ou peu onéreuse, et tous les autres vont bénéficier d'une multiplication soudaine d'accessoires compatibles avec leurs terminaux.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

3D Belote
Jeu de belote monojoueur
Dames - DO
Jeu de dames solo ou par Internet
Tarot Club
Jeu de Tarot Open Source
Rival Chess
Jeu d'échecs gratuit et puissant
PouetChess
Jeu d'échecs libre en 3D
Romi
Jouez au rami sur votre PC

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité