Les smartphones responsables de la mort de piétons ?

Aux Etats-Unis, un rapport révèle qu'il n'y a jamais eu autant de décès de piétons depuis 40 ans. En 2016, plus de 6 000 piétons ont trouvé la mort sur les routes et les trottoirs américains.

Les smartphones, responsables de la mort de milliers de piétons aux Etats-Unis ? Rien n'est encore sûr à ce jour, mais les statistiques sont en tout cas formelles. Depuis 2010, le nombre d'Américains décédés dans des accidents, essentiellement de la circulation, alors qu'ils étaient de simples piétons, a considérablement enflé. Quatre fois plus que la progression du nombre de passagers ou d'automobilistes morts dans des accidents.

Le smartphone, responsable de la mort de milliers de piétons ?


Aux Etats-Unis, la mortalité routière continue à augmenter, contrairement à ce qui se passe en France, bien que le pays vise pour objectif le "zéro mort" sur la route, notamment avec l'arrivée des voitures autonomes et semi-autonomes.

smartphone au volant

Les autorités américaines s'interrogent en tout cas sur la responsabilité des smartphones dans cette hécatombe. Attention, que l'on ne se méprenne pas, il n'est pas ici envisagé que les piétons sont responsables de leur propre mort, parce qu'ils regarderaient leur smartphone en marchant, même si c'est un risque avéré d'accident. Là encore, les statistiques sont claires : de plus en plus de piétons sont fauchés par des voitures la nuit, sur la route. Seul un piéton sur cinq, impliqué dans un accident de la circulation, se trouvait à un carrefour, un croisement, un passage piéton.

Des piétons fauchés par des automobilistes qui regardent leur téléphone


L'association en charge de la Sécurité Routière aux Etats-Unis a décidé d'analyser l'ensemble des accidents survenus sur le territoire américain au cours des six premiers mois de l'année 2016, afin d'analyser plus précisément quelle est la cause de cette hausse inédite du nombre de piétons morts. Le résultat de cette étude sera rendu public dans le courant de l'année.

Modifié le 03/04/2017 à 10h12
Commentaires