Un véhicule parcourt 13 000 kilomètres... sans conducteur !

Un véhicule sans conducteur a achevé hier un périple le menant de son lieu de conception à Milan (en Italie), jusqu'à l'exposition universelle de Shanghai (en Chine). Parti le 20 juillet, ce van électrique a parcouru 13 000 kilomètres en 3 mois et 9 jours, sans intervention humaine et sans consommer de carburant.

VIAC 01

Pour ce faire, ce van a exploité pas moins de douze capteurs de pointe :
  • 3 lasers à hauteur du bouclier avant mesurent l'environnement sur presque 360 degrés et jusqu'à 80 mètres devant
  • 1 laser analyse le relief du sol pour les étapes hors routes
  • une caméra panoramique à 180 degrés vers l'avant
  • 2 caméras à l'avant et 2 autres à l'arrière pour analyser la signalisation routière et l'environnement à proximité
  • une unité de géolocalisation comprenant un récepteur GPS et des capteurs d'inertie
Ce van était le deuxième véhicule d'une caravane comprenant trois autres vans. Il suivait un véhicule éclaireur qui était occasionnellement conduit par deux techniciens. Un conducteur en reprenait en outre le contrôle dans de rares conditions, par exemple dans la circulation dense de Moscou ou au passage des postes frontières.

Les moteurs électriques du van le propulsaient au maximum à 60 km/h, avec une autonomie de 4 heures au terme desquelles il fallait recharger les batterie. Le panneau solaire recouvrant le véhicule servant quant à lui à alimenter de manière autonome tout le système de traitement.

Porter front
Rear porter

Tous les détails de l'expédition sont disponibles sur le site Internet du projet.

Reste donc à ce que le véhicule puisse s'émanciper d'un éclaireur, comme le font les voitures de Google sur de plus courtes distances. « Ce long périple n'est qu'un début, » fanfaronne le concepteur en chef du véhicule, « nous avons du neuf prévu pour 2012. » À terme les véhicules automatiques devraient permettre d'économiser de l'énergie tout en réduisant les accidents.
Modifié le 27/06/2012 à 19h23
Commentaires