le jeudi 29 mars 2018

Facebook : un script pour brouiller toutes vos données personnelles

Un développeur américain propose à toute personne inscrite sur Facebook une recette radicale pour s'assurer que vos données personnelles seront inexploitables : empoisonner tous vos posts grâce à un script les rendant absolument illisibles, et donc sans intérêt commercial.

La solution, plus vicieuse que de se désinscrire, déplaît beaucoup à Facebook : impossible de partager sur votre mur les liens vers les articles mentionnant la technique !

Une broyeuse à données


Vous maîtrisez un peu le code ? Vous en voulez à Facebook de son manque de respect vis-à-vis de vos données personnelles ? Une option s'offre à vous : pourrir vous-même vos posts, un peu comme si, petit, vous mettiez volontairement le bazar dans votre chambre pour empêcher votre frère ou votre soeur de retrouver un jouet qu'il ou elle convoite.

C'est en substance ce que propose Kevin Matthew, un ancien administrateur système qui dirige aujourd'hui une petite société de développement de sites web. Il partage un script de sa création qui remplace vos posts Facebook existants par des suites de caractères générées de manière totalement aléatoire. Cette broyeuse numérique vous permettra, si vous décidez de quitter le réseau par la suite, de le faire l'esprit tranquille.

chiffrement de données sécurité


Tout le monde garde un double


Kevin Matthew soupçonne en effet Facebook de conserver un double en cache de toutes les données qu'il vous garantit pourtant avoir définitivement supprimées. Dans une interview à Motherboard, il explique avoir lui-même fait cela pendant 20 ans en tant qu'administrateur système : « Tout le monde a une politique de conservation des données, et garde des backups. Avec Facebook et ses ressources quasi-infinies, je n'imagine même pas l'ampleur que cela doit avoir. », dit-il.

Une fois vos données passées à la moulinette de ce script, elles perdent de fait toute valeur, car il n'en ressort plus aucune information monétisable. Le script n'est pour l'heure qu'un prototype : il faut traiter manuellement chaque post un par un. Mais Kevin Matthews réfléchit à l'améliorer. Avertissement : utiliser le script vous place en violation des conditions d'utilisation définies par Facebook. Mais Pour Kevin Matthews, c'est une réponse citoyenne légitime, car Facebook prouve que le droit à l'oubli numérique n'existe pas dans les faits. Et tout internaute devrait, selon lui, pouvoir lui-même effacer les traces qu'il laisse derrière lui.

Modifié le 29/03/2018 à 09h25
Commentaires