Au Cebit, Snowden défend le chiffrement généralisé

Invité en duplex vidéo au Cebit de Hanovre, Edward Snowden, réfugié en Russie depuis 2013, a souligné la nécessité de généraliser le chiffrement, afin de protéger la confidentialité des échanges de la menace des services de renseignement.

Snowden appelle à une généralisation du chiffrement


Invité en duplex au Cebit, l'un des plus grands salons mondiaux dédié aux technologies, à Hanovre (Allemagne), Edward Snowden a défendu la généralisation du chiffrement, afin de protéger la confidentialité des échanges. Le lanceur d'alerte, réfugié en Russie depuis 2013, s'est réjoui que le scandale de l'écoute de masse de la NSA qu'il a révélé, ait abouti à ce que la majorité du trafic passe par des connexions HTTPS.

edward snowden cebit
Crédits : AP

Si les connexions HTTPS ne permettent pas de résoudre le problème des métadonnées, Edward Snowden estime qu'elles rendent les interceptions plus compliquées. Le lanceur d'alerte a également vanté les mérites du chiffrement de bout en bout de la messagerie cryptée Signal, considéré comme très sûr, et adopté par WhatsApp.

Protection des échanges : la réponse sera technique


Alors que les cyberattaques se multiplient et que les cyberarmes sont de plus en plus perfectionnées, Edward Snowden a insisté sur la nécessité de mettre en place des réponses techniques, et non politiques, à ces menaces. Selon lui, l'ingénierie permettra d'élaborer des solutions qui devront être mises en œuvre « instantanément dans les services que nous utilisons au quotidien ».

Edward Snowden, qui craint qu'une crise sérieuse n'éclate très prochainement, est revenu sur les accusations selon lesquelles la Russie aurait influencé la dernière campagne présidentielle américaine. Si une enquête confirme que les Russes ont effectivement piraté les e-mails du directeur de campagne d'Hillary Clinton et transmis les données à Wikileaks, l'affaire devrait pousser chacun, selon Edward Snowden, tant au niveau étatique qu'individuel, à prendre conscience de la nécessité de renforcer les systèmes de défense.


Modifié le 24/03/2017 à 10h22
Commentaires