le jeudi 17 février 2011

Fon lève 10 millions d'euros pour s'étendre aux Etats-Unis

Fonera SIMPL en situation
Atomico Ventures, le fonds d'investissement créé par Niklas Zennström, cofondateur de Skype, vient d'investir 10 millions d'euros dans le fabricant de routeurs WiFi Fon. Ses boîtiers, baptisés les Foneras, permettent à n'importe quel membre de la communauté d'accéder à un réseau de hot-spots, en échange du partage d'une partie de sa connexion. Avec l'argent levé, Fon compte se développer sur le sol américain.

Le principe est donc similaire à ce que les opérateurs Internet français font pour leurs clients : l'accès à toutes les connexions WiFi de l'opérateur en situation de mobilité, en échange du partage de sa propre bande passante. La différence - outre que Fon est arrivé avant les opérateurs sur ce créneau - est que le système n'est pas limité à la France. Il permet de se connecter à 3,35 millions de hotspots dans le monde, selon le fabricant. Autre concept : le partage de revenu. A chaque fois qu'un membre se connecte sur le routeur Fon, ce dernier rapporte de l'argent à son propriétaire.

L'argent investi par Atomico Ventures doit permettre au fabricant de s'étendre sur le sol américain. Fon bénéficie ainsi de la forte croissance de son parc, de 200% sur une année glissante. En 2010, il a vendu 1,6 millions de routeurs, générant un revenu de 28 millions d'euros (soit 5 millions de plus qu'en 2009), selon TechCrunch, qui a révélé l'information. Rappelons au passage qu'en France, Fon est associé à SFR, dont les clients peuvent accéder aux hotspots Fon gratuitement.
Modifié le 11/07/2012 à 12h31
Commentaires