le lundi 25 août 2014

Google continuera de référencer les articles sans rémunérer les éditeurs allemands

L'offensive menée par les éditeurs en ligne subit un premier coup d'arrêt. En Allemagne, l'organisme chargé de veiller au respect de la concurrence vient de refuser d'examiner une plainte dirigée à l'encontre de Google.

google logo sq gb
L'autorité allemande chargée de la concurrence émet une décision favorable à Google. Elle vient de refuser de se positionner sur le sujet, estimant que les éléments présentés ne permettent pas de débuter une procédure à l'encontre du géant américain.

Ce rejet est une première épine fichée dans le pied des éditeurs en ligne. Regroupés au sein de l'Open Internet Project, ils avaient déposé en mai dernier une plainte formelle devant la Commission européenne.

Les professionnels (Axel Springer, Burda...) insistaient sur le fait que Google impose des barrières empêchant tout concurrent de s'implanter dans les secteurs dans lesquels la firme dispose d'une activité. Leur objectif était alors clair : alerter les autorités au sujet de pratiques qu'ils considèrent comme étant des abus de monopoles pratiqués par Google.

Selon Reuters, l'Office fédéral des cartels entend surveiller le comportement de Google en matière d'accès libre à l'ensemble des contenus des éditeurs. L'organisme a toutefois mis de côté l'application d'un texte de loi allemand autorisant les éditeurs en ligne à limiter les capacités de Google en matière de publications de contenus éditoriaux.

Modifié le 25/08/2014 à 11h34
Commentaires