le vendredi 12 février 2016

Erreur 53 sur l’iPhone : vers un nouveau procès contre Apple

Plusieurs plaignants s'estiment lésés par Apple car leur smartphone se bloque. La cause de ces problèmes est, selon les victimes, un problème relatif au Touch ID, le système d'identification digital du téléphone. Une action en justice est en cours aux Etats-Unis.

Une erreur (dite 53) bloquant le téléphone peut apparaître si l'utilisateur d'un iPhone a fait remplacer la touche Home de son terminal. Apple a confirmé que son système d'exploitation réalisait un contrôle du matériel, afin de savoir si le capteur d'empreinte Touch ID était bien celui initialement associé aux autres composants de l'iPhone.

Aux Etats-Unis, plusieurs plaignants s'estiment lésés par ce blocage. Certains d'entre eux affirment qu'ils n'ont pas procédé à un changement de matériel, accusant par là directement le système d'identification Touch ID. C'est pourquoi le cabinet d'avocats PCVA (Pfau Cochran Vertetis Amala) demande au District Court for the Northern District of California la somme de 5 millions de dollars au titre des dommages et intérêts subis par ces utilisateurs.

Les plaignants jugent également qu'il est du ressort d'Apple de prévenir ses clients des éventuelles conséquences qu'entraînerait une modification du matériel d'un iPhone réalisée par un tiers. Le cabinet souhaite enfin que les prochaines versions d'iOS lèvent ces restrictions matérielles.

Touch ID

Toujours est-il qu'Apple va devoir passer par la case justice pour régler cette affaire, à moins que le groupe ne propose un correctif pour les moutures suivantes de son système d'exploitation mobile. Dans le cas contraire, des autorités chargées de veiller à la concurrence dans le secteur pourraient regarder de plus près l'approche d'Apple en matière de réparation matérielle.

A lire également
Modifié le 12/02/2016 à 17h47
Commentaires