le mercredi 13 juillet 2016

Dailymotion : des départs en masse depuis l'arrivée de Vivendi

Suite à son rachat en avril 2015 par Vivendi, le groupe Dailymotion connaît une crise interne avec de nombreux départs de salariés.

Si le gouvernement français avait fait blocage pour le rachat de Dailymotion par Yahoo!, la pépite française n'est certainement pas mieux lotie chez Vivendi. Depuis le rachat effectué à hauteur de 280 millions de dollars en avril 2015, plus d'une centaine de salariés sont partis, soit près de la moitié des effectifs.

Selon le quotidien Les Echos, il existerait « une incompatibilité culturelle » entre les salariés de Dailymotion et Vivendi. Initialement la jeune pousse comptait 220 salariés. Une centaine est partie. Plusieurs de ces postes ont été remplacés et la société compterait désormais 180 personnes.


Plusieurs départements sont affectés par ces départs, qu'il s'agisse de techniciens mais également de commerciaux. Reste à savoir si la start-up saura réaliser son chiffre d'affaires prévu pour 100 millions d'euros en 2016 contre 80 millions l'année dernière. Les Echos rapporte les propos de l'un des salariés affirmant ainsi : « On a l'impression que Dailymotion devient la filiale digitale de Canal+ et, de fait, redevient une société entièrement française, alors que 85 % du chiffre d'affaires est généré à l'international ».

DailyMotion ban



Les départs se sont notamment multipliés au bureau de Palo Alto en Californie et Vivendi a finalement choisi de le fermer. Le délégué général Martin Roguard serait sur le point de démissionner. Rappelons qu'Olivier Potrey, co-fondateur de Dailymotion est quant à lui parti chez Netflix.
Modifié le 13/07/2016 à 12h23
Commentaires