E-commerce : le panier moyen est au plus bas

Le commerce en ligne a encore fortement progressé en France en 2015 même si le panier moyen a atteint son niveau le plus bas jamais enregistré, a annoncé jeudi la fédération du e-commerce.

En 2015, les Français ont dépensé 64,9 milliards d'euros sur Internet, un chiffre en hausse de 14,3 % sur un an - contre une progression de 11 % en 2014. Pour François Momboisse, le président de la Fevad, « cette croissance du e-commerce à un rythme encore plus fort qu'en 2014 fait taire les craintes d'un essoufflement » des ventes.

« Cette croissance dépasse nos prévisions. Les transactions se sont envolées de 19 %, passant à 835 millions, et on pourrait franchir la barre du milliard de transactions en 2016 si le rythme se maintient », a ajouté Marc Lolivier, le délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance. L'année 2015 a également été une année record concernant la création de nouvelles boutiques en ligne, soit 25 000 sites supplémentaires (+16 % sur une année), « ce qui devrait permettre de passer la barre des 200 000 sites marchands en 2016 ».

Pas d'impact des attentats


Cependant, le panier moyen (en TTC et frais de port compris) chute à 78 euros, soit « son montant le plus bas jamais enregistré », selon le baromètre de la Fevad. Cette dégringolade du panier moyen de la transaction a notamment été forte au quatrième trimestre, à -6 %, soit une perte de 5 euros par rapport au quatrième trimestre 2014, mais elle est, entre autres, due au fait que les Français utilisent de plus en plus la livraison en points relais (la plupart du temps gratuite) ce qui mène automatiquement, selon la Fevad, à un recul du prix de la transaction.


e-commerce


À la suite des attentats de Paris du 13 novembre, « le commerce électronique a subi un impact négatif mais relativement moins que le commerce physique, et le creux semble désormais derrière nous », a résumé Martine Pinville, secrétaire d'État chargée du Commerce et de le Consommation. À Noël - ou a période de novembre à décembre -, le commerce en ligne a progressé de 12 % (contre 13 % en 2014), pour atteindre 12,8 milliards.

En 2016, le marché du e-commerce devrait progresser de 10% et franchir la barre des 70 milliards d'euros.


À lire également :

Modifié le 29/01/2016 à 17h08
Commentaires