Deezer lève 100 millions d'euros auprès du propriétaire de Warner Music

100 millions d'euros. C'est la somme que vient de lever le spécialiste de la musique en ligne Deezer. L'essentiel de ce montant, record pour une société du Web français, provient des poches du milliardaire Len Blavatnik via son fonds Access Industries, propriétaire depuis 2011 de la maison de disques Warner Music.

Deezer logo
En gestation depuis le début de l'année, la nouvelle levée de fonds planifiée par Deezer vient d'être bouclée, a révélé vendredi la lettre d'information CF News, reprise par le Figaro. Elle porte sur un montant record pour une start-up française : 100 millions d'euros, dont 25 millions auraient servi à racheter les parts de certains actionnaires sortants. Ce tour de table valoriserait Deezer à hauteur de 500 millions d'euros.

L'essentiel de la somme vient du fonds Access Industries, propriété du milliardaire russe Len Blavatnik, qui s'était taillé un premier morceau de choix dans l'univers de la musique en 2011, avec l'acquisition de Warner Music pour environ 3,3 milliard de dollars. Orange, qui détient 11% du capital de Deezer depuis l'été 2010, n'aurait pas participé au tour de table et verrait dont ses parts diluées au sein de la nouvelle structure.

Deezer, qui n'a pour l'instant pas commenté l'information, devrait selon toute attente mettre à profit ces fonds pour accentuer son développement à l'international, déjà bien amorcé avec la mise en place d'offres croisées liées aux forfaits mobiles d'Orange en Europe et en Afrique. Le service affiche son ambition d'être présent dans 150 pays d'ici la fin de l'année, desquels sont exclus, pour l'instant, les Etats-Unis et le Japon.

Cet afflux de liquidités devrait également permettre à Deezer de muscler son marketing et renforcer ses positions face à son grand rival, Spotify, qui avait lui aussi opéré une levée de fonds record (100 millions de dollars) début 2011 auprès du fonds russe DST.
Modifié le 08/10/2012 à 09h30
Commentaires