IBM a créé un ordi de la taille d’un cristal de sel

En ouverture de sa conférence annuelle, IBM va dévoiler un ordinateur qui atteint un niveau inédit de miniaturisation, et la photo est là pour le prouver : il n'excède pas la taille d'un grain de gros sel. En terme d'application, IBM l'envisage comme un concurrent des puces RFID dans le suivi électronique des biens.

Cette micro-machine est petite mais en revanche pas très costaude : sa puissance n'excède pas celle d'un PC de 1990.

Un best-seller en puissance ?


IBM n'est plus un fabricant de PC, et la compagnie veut en faire la démonstration. Ce lundi 19 mars, elle va dévoiler en lever de rideau de sa conférence annuelle IBM Think 2018, ce qu'elle pense être l'un de ses best-sellers pour les années à venir : le plus petit ordinateur jamais construit. Dimensions de cette machine : 1x1mm. La photo d'illustration montre le lilliputien en situation et c'est assez parlant : ce micro-ordinateur tient au bout d'un doigt et sa taille n'excède pas celle d'un grain de gros sel.

En terme de puissance en revanche, cet ordinateur de dernière génération ne fait pas mieux qu'un processeur Intel x86 de 1990 ! Mais son intérêt est ailleurs : à fabriquer, il ne coûte que 10 centimes de dollars et il pourra embarquer, selon IBM, plusieurs centaines de transistors. Un profil qui en fait un outil idéal pour analyser, communiquer et même agir sur des données.

ibm


Le traçage parfait


A quoi IBM destine-t-il son invention ? L'industriel veut en faire l'accessoire du développement de la blockchain dans le monde réel. Ce micro-ordinateur pourra, et c'est le premier exemple cité par IBM, servir au suivi des marchandises en transit dans le monde. Grâce à la cryptographie, il permettra de détecter automatiquement le vol, la fraude et les problèmes de non-conformité. En le scannant, un opérateur pourra consulter toutes les données qu'il contient.

IBM ne donne pas encore de date de sortie de cet ordinateur de la taille d'un grain de gros sel. Mais il estime que, sous 5 ans, on le retrouvera partout, lui ou des produits concurrents, dans de très nombreux objets et appareils du quotidien. Le futur sera donc à observer... au microscope.

Modifié le 19/03/2018 à 15h06
Commentaires