le mercredi 17 février 2016

Un patient atteint d’une tumeur plongé dans la réalité virtuelle durant l’opération

Parmi les utilisations professionnelles des lunettes 3D, le domaine de la santé figure en pointe. En France, un patient a été muni d'un tel dispositif lors de son opération.

Pour la première fois, un patient a été muni de lunettes 3D pendant qu'il était opéré éveillé d'une tumeur cancéreuse au cerveau. Les lunettes 3D ont plongé le patient dans une réalité virtuelle afin que les médecins puissent tester des fonctions complexes comme le champ visuel, la prise de décision ou encore l'exploration visuelle de l'espace.

L'utilisation de lunettes 3D avait donc pour but d'épargner les connexions susceptibles d'altérer le champ visuel du patient. L'idée est aussi de limiter les handicaps potentiels liés à ce type d'opération. Pour cause, la personne opérée était porteuse d'une tumeur située près des zones du langage et des connexions visuelles. Elle est à présent en parfaite santé, estiment les équipes médicales.

« Tout comme il pouvait, jusqu'à maintenant, cartographier les réseaux du langage ou de la motricité grâce à la participation du patient éveillé, le neurochirurgien peut également localiser, et donc épargner, les connexions cérébrales des nerfs optiques dont l'atteinte conduirait à une altération définitive du champ visuel », explique le CHU d'Angers, à l'origine de cette expérience.

6. Chirurgien


A lire également
Modifié le 17/02/2016 à 10h57
Commentaires