le vendredi 26 janvier 2018

Ink to Code : transformez un dessin en application grâce à Microsoft !

Et s'il était possible de transformer un dessin fait « à la va-vite » en lignes de code ? C'est à peu près ce que propose Windows 10 avec un nouveau logiciel, sobrement appelé « Ink to Code ».

01f4000008791560-photo-ink-to-code.jpg


Ink to Code : du dessin au code d'un coup de crayon !


À en croire le blog de Microsoft, certaines des meilleures idées (allant de la série de livres Harry Potter au discours de Gettysburg par Abraham Lincoln) ont vu le jour sur une serviette en papier. Mais une fois l'esquisse faite, reste le plus dur : transformer cette vague idée en réalisation concrète.

C'est en partant de cette idée qu'une équipe Microsoft a décidé de créer un logiciel qui permettrait de transformer un dessin en lignes de code. Ink to Code, puisque c'est son nom, permet de faire une esquisse d'application et d'obtenir en retour le code correspondant à ce qui a été imaginé.

Pour ce faire, le logiciel est capable de reconnaître un certain nombre d'éléments dessinés : faites un rectangle à main levée, ajoutez un rond à l'intérieur et le logiciel reconnaîtra automatiquement un bouton. Ink to Code se chargera même de « corriger votre dessin » en lissant vos traits, de façon à créer de jolies formes.



Pour autant, Ink to Code est loin de mettre au rebut les développeurs : selon les dires de Microsoft, le logiciel ne permettra pas d'obtenir automatiquement une application fonctionnelle et finalisée. Elle permettra par contre aux équipes non-techniques d'avoir une base à présenter, qui devra ensuite être retravaillée par des développeurs.

Un projet du Microsoft Garage... fait par des étudiants !


Imaginé et créé par des stagiaires et une équipe de mentors, Ink to Code est l'exemple même des projets développés dans le Microsoft Garage. Le Garage permet à des équipes diverses d'imaginer une réponse à un problème et de mener ce projet à terme. Les équipes peuvent profiter d'un espace dédié à ce projet, de ressources diverses et même de retours de la part d'utilisateurs, qui permettent d'améliorer en conséquence le projet.
Modifié le 14/02/2018 à 17h00
Commentaires