Huawei a refusé de produire les Google Pixel

Entre Google et Huawei, les relations ne sont pas vraiment au beau fixe : le géant chinois a refusé de participer à l'élaboration des Google Pixel.

Le spécialiste des réseaux de télécommunication Huawei entend mieux se positionner sur le secteur des smartphones aux Etats-Unis. A cet effet, la société avait signé avec Google pour le Nexus 6P. La firme de Mountain View avait promis à Huawei que ce dernier serait proposé par les quatre principaux opérateurs américains et Huawei comptait particulièrement sur Verizon.

Les deux parties ont par ailleurs signé un accord à plusieurs millions de dollars pour la promotion du smartphone. Mais le Nexus 6P n'a jamais été distribué par les opérateurs et Google s'est réservé l'exclusivité de la distribution du terminal avant de le mettre en vente sur Amazon et consorts.


Pour cette année, Google a renouvelé ses discussions avec Huawei et les premières rumeurs à propos d'un partenariat n'étaient donc pas si éloignées. Toutefois, la firme californienne s'est montrée bien plus stricte puisqu'elle souhaitait désormais voir son propre logo sur les smartphones de la gamme Pixel et reléguer le partenaire au simple rang de constructeur. Aussi, aucune mention du fabricant ne serait faite sur les supports promotionnels.

Huawei ban


Sur ces nouveaux termes - et avec le passif entre les deux sociétés - le PDG de Huawei lui-même a refusé, même si, comme le souligne Android Police, les Google Pixel seront, ironie du sort, distribués par l'opérateur Verizon. Et c'est donc HTC qui est chargé de la production.


L'entrée de Huawei sur le territoire américain est relativement mitigée et la société aurait même démantelé son équipe sur place. Huawei entend toutefois produire les puces Kirin pour les prochains casques de réalité virtuelle DayDream et un projet de tablette serait toujours dans les cartons.

Modifié le 04/10/2016 à 16h28
Commentaires