le vendredi 24 octobre 2014

Projet Ara : Google ouvrira sa boutique de composants modulables

Avec son projet Ara, Google ne commercialisera plus seulement du contenu dématérialisé ou des appareils prêts à l'usage, mais aussi des modules de smartphones.

Google a de grandes ambitions dans le domaine de la téléphonie et entend révolutionner la manière dont nous achetons et mettons à jour nos smartphones. Le géant californien planche ainsi sur le projet Ara. A l'instar des configurations de PC, l'utilisateur sera en mesure de choisir les modules qui formeront son smartphone.

012c000007306146-photo-project-ara.jpg
012c000007306148-photo-project-ara.jpg

Crédits : The Next Web


Paul Eremenko, directeur de la division ATAP chez Google a expliqué que la société devrait ainsi suivre le modèle des app stores en proposant une boutique en ligne au sein de laquelle les mobinautes seront en mesure de commander les composants de leur choix.

Avec Ara, l'idée est donc de proposer un smartphone à la carte ciblant les besoins de chacun, qu'il s'agisse de photographes amateurs, de mélomanes ou de joueurs invétérés, en fonction des modules greffés sur le terminal. La caméra, la batterie, le processeur, le lecteur de cartes micro SD, la masse de stockage interne ou encore l'écran et l'antenne WiFi pourront être changés en cas de problème.


Yezz nous présente les modules de Project ARA (MWC 2015)


« En suivant le modèle d'Android, nous sommes en train de créer une plateforme gratuite et ouverte. Le MDK (Module Developers Kit) d'Ara est gratuit et ouvert à n'importe qui de telle sorte que tout le monde puisse créer un module [...] et le rendre disponible sur la boutique d'Ara [...] similaire à Google Play Store avec une vente directe aux consommateurs », explique M. Eremenko dans une interview recueillie par l'université de Purdue.

Pour Google, il s'agit bien entendu de développer un nouveau modèle économique en récupérant quelques dollars sur chacune des transactions. Le projet Ara devrait se concrétiser dans le courant de l'année prochaine avec une commercialisation des premiers prototypes.
Modifié le 13/02/2018 à 17h42
Commentaires