Espace membre :
flechePublicité

Futurapolis : l’inventeur du Nabaztag dévoile son prochain gadget "révolutionnaire"

Partager cette actu
Du 11 au 13 avril, la ville de Toulouse accueillait l'évènement Futurapolis, un ensemble de conférences sur les innovations de la ville de demain. Peu de réelles nouveautés ont été présentées, sauf une, en toute discrétion, au détour d'une session consacrée à l'internet des objets.

Rafi Haladjian, pionnier des objets communicants et créateur du Nabaztag, le célèbre lapin wifi, se prépare tranquillement à intervenir, quand on remarque de drôles d'objets bicolores qu'il semble cacher dans un sachet plastique à fermeture zip. Qu'est-ce que c'est ? « Rien du tout. Un truc révolutionnaire. Mais n'insistez pas, vous n'en saurez pas pas plus. »

Ce mystérieux objet est en fait le nouveau projet sur lequel travaille l'inventeur depuis un an. A quoi va-t-il servir ? « A tout savoir, sur tout objet dans lequel on l'aura rangé ou sur lequel il sera collé. » Rafi Haladjian, d'ordinaire volubile, manie désormais la langue de bois comme personne.

Nouvel objet communicant secret de Rafi Haladjian
Quand il daigne enfin nous montrer son « truc révolutionnaire », on observe un petit morceau de plastique en forme de biscuit cuillère, grand comme un pouce, épais de 3 ou 4 millimètres et d'une texture délicate, douce au touché. A son extrémité trône un capuchon coloré. Dessous, une pile bouton qui lui offrirait « plusieurs mois d'autonomie. » Dans la partie blanche, un module de communication et une série de capteurs. Lesquels ? GPS, inclinaison, pression, température ? Là encore, pas de réponse. Idem pour le mode de transmission : Bluetooth, NFC, wifi ? Rafi Haladjian préfère garder le secret.

Donner de l'intelligence aux objets inertes

Ne s'agirait-il pas, tout simplement, d'une version 2013 des Nano:ztag, ces petits jetons RFID en forme de lapin, qu'il encourageait déjà à coller partout il y a quelques années ? « Cela n'a rien à voir. Regardez, ils n'ont ni la même forme, ni la même couleur » s'amuse l'inventeur. En lisant entre les lignes, on peut donc supposer que ces nouveaux objets communicants seront vraiment autonomes et qu'ils pourront converser à distance avec d'autres appareils, des smartphones notamment.

Rappelons que Rafi Haladjian vient de créer la société Sen.se, un spécialiste de l'internet des objets. Son objectif ? Mettre à disposition une plate-forme ouverte sur laquelle on interconnecte différents objets communicants pour pouvoir développer des applications beaucoup plus riches. Exemple : envoyer les données de son pèse-personne connecté, les lier avec celles de son podomètre, pour se faire recommander des parcours en fonction de son état de forme. Ou encore, relier le tout avec FourSquare et Twitter pour prévenir ses amis automatiquement quand on court là où ils se trouvent.

Ces nouveaux bouts de plastique bicolores sont peut-être le chainon manquant du dispositif. Ils permettraient de rendre communicants des objets inertes et d'écrire les applications qui leur donneront de l'intelligence. Mais il s'agit là de pure spéculation. Pour en avoir le cœur net, il faudra attendre le mois de novembre, date de présentation de ce nouveau projet.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Les offres d'emploi

Top logiciels Personnaliser Windows

Athan (Azan) Basic
Logiciel d'appel à la prière des Musulmans : Athan (Azan) Basic !
Rocket Dock
Dock animé inspiré de Mac OS X
Vista Inspirat Pack
Donner un look Windows Vista à votre XP
Dexpot
La nouvelle version du gestionnaire multi-bureau Windows fluide et esthétique !
Windows 7 DreamScene Installer
Activez la fonction DreamScene pour utiliser des vidéos en tant que papier peint de bureau !
Windows Embedded Style
Redécouvrez le thème Windows Embedded sous Windows XP !
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité