Le lecteur Flash fait son retour sur Linux

Adobe a finalement décidé de faire marche arrière et après quatre années d'inactivité, la société annonce une nouvelle version de son lecteur Flash sur Linux.

En 2012, la firme Adobe annonçait qu'après la version 11.2 de son lecteur Flash sur Linux, elle ne proposerait plus directement de nouvelles moutures et stopperait le support en 2017. Le lecteur reposait sur les interfaces de programmation NPAPI (Netscape Plugin). En revanche, Adobe avait signé un accord avec Google afin que le navigateur Chrome puisse toujours bénéficier du lecteur, mais en reposant sur les interfaces plus modernes PPAPI (Pepper Plugin).

Mais Adobe a changé d'avis et explique désormais sur son blog avoir publié en bêta une nouvelle version de Flash basée sur NPAPI. La société justifie cette décision en affirmant avoir renforcé la sécurité du plugin et mis ce dernier au même niveau que ceux présents sur Windows et OS X en version 23.


Sur Linux, Adobe n'entend plus abandonner le support de Flash l'année prochaine et explique vouloir développer conjointement son plugin en version NPAPI et PPAPI chacune présentant les mêmes nouveautés. Notons toutefois que pour l'heure il s'agit surtout de corriger des vulnérabilités. Le plugin ne prend pas en charge l'accélération matérielle des GPU pour les rendus en 3D, ni la protection des vidéos pour les services de VoD.

adobe ban


Notons au passage que les plugins NPAPI sont désormais indisponibles au sein de Chrome et Mozilla entend abandonner leur intégration cette année également. D'autres applications nécessitant le plugin peuvent toutefois être encore compatibles.

Les utilisateurs intéressés retrouveront cette bêta en 32-bit ou 64-bit depuis cette page.
Modifié le 06/09/2016 à 12h07
Commentaires