le jeudi 04 avril 2013

Facebook dévoile Home pour Android et un smartphone chez HTC

Comme prévu, Facebook a tenu jeudi soir une conférence pour présenter son nouveau projet destiné à la plateforme mobile Android : une présentation qui a surtout permis de confirmer les rumeurs qui circulaient depuis quelques jours, mais qui a tout de même apporté de nombreuses précisions.

« Aujourd'hui, nous allons enfin parler du fameux Facebook Phone » a démarré Mark Zuckerberg, comme un clin d'œil aux rumeurs persistantes qui évoquent depuis des années un tel dispositif. Néanmoins, le PDG de Facebook a rapidement relativisé la chose, en s'orientant rapidement vers ce projet, plus vraiment mystérieux, prenant place sur Android.

« Nous avons nos téléphones en permanence avec nous, et nous souhaitons être de plus en plus au courant de ce qui se passe autour de nous » a expliqué Zuckerberg, soulignant la très forte popularité des applications Facebook par rapport à la concurrence. « Nous ne voulions pas développer un OS qui servirait à un nombre réduit de personnes. Nous voulions plus que ça. Nous voulions construire la meilleure des expériences, accessibles à tous » a ajouté le PDG de Facebook. « Aujourd'hui, nous parlons d'une nouvelle expérience ».

Facebook Home 1
La place de Home sur un terminal Android.

Home est une « famille d'applications » destinée à Android, « plateforme ouverte », d'où son choix par le réseau social. Les applications forment une interface orientée autour des services de Facebook : l'interface est donc revisitée pour offrir un accès rapide et intuitif aux notifications, aux photos et autres différentes interactions.

Il est ainsi possible de naviguer dans les photos postées par ses contacts en prenant tout l'écran du smartphone, d'afficher ses notifications et d'en faire le tri sans avoir à changer d'écran. En utilisant sur sa photo de profil, qui apparait lorsqu'on appuie sur l'écran, il est possible d'afficher des commandes qui permettent d'accéder aux autres applications du smartphone, mais également à Facebook Messenger.

« Le contenu en premier »

Concrètement, au lieu d'être une application parmi d'autres, Facebook propose un substitut d'interface qui pousse ses produits (Messenger, Instagram) et propose les autres applications en marge.

Une fois le smartphone allumé, on arrive sur le « Cover Feed », qui remplace le traditionnel écran de verrouillage, et sur lequel défile des photos issues du compte Facebook de l'utilisateur, et avec lequel il est possible d'interagir via des commentaires ou des J'aime. « Le contenu arrive en premier » résume Adam Mosseri, l'un des développeurs de Facebook Home. Le contenu de Facebook, oui, mais le reste est clairement mis au second plan.

Facebook Home 2
Les applications sont bien cachées.

L'expérience de messagerie instantanée n'a bien évidemment pas été oubliée : il est notamment possible, via ce système, d'ouvrir une conversion Messenger directement en cliquant sur la photo de profil d'un contact, qui apparaît en haut de l'écran lorsqu'un échange est engagé. La gestion de conversations multiples apparait également comme très intuitive.

Les tablettes servies dans « quelques mois »

L'application Facebook Home sera disponible le 12 avril, directement sur Google Play, mais pour un nombre en premier lieu restreint de terminaux - HTC One et One X/X+, Samsung Galaxy S3 et S4 et Galaxy Note II. Les développeurs insistent sur le fait que Home ne supprime pas l'interface d'origine, et qu'il est possible d'y revenir à tout moment. Des mises à jour arriveront une fois par mois pour optimiser l'expérience, tandis que les tablettes sous Android seront servies dans « quelques mois ».

Facebook Home 3
Les premiers terminaux compatibles.

Un smartphone avec HTC et AT&T

Ce n'est pas vraiment une surprise, mais HTC a officialisé le HTC First, qui sera le premier terminal à être commercialisé avec Facebook Home préinstallé. Le terminal sera disponible aux Etats-Unis en premier lieu, chez l'opérateur AT&T, et sera compatible avec la 4G. Si ses spécifications ne sont pas au top du marché - elles n'ont pas été évoquées durant la conférence, mais les premières infos font état d'une configuration modeste - son prix s'avère très accessible : 99,99 dollars avec subvention. Orange devrait le proposer dans les prochains mois, selon la conclusion de Mark Zuckerberg.

Facebook Home 5
Facebook Home 6


Si l'annonce est sans grande surprise, elle confirme néanmoins l'agressivité affichée de Facebook sur le secteur du mobile : le réseau social devrait conquérir sans peine les plus accros à ses services, tandis que les autres seront réticents face à l'aspect envahissant de Home. Il faudra, comme toujours, patienter pour découvrir le potentiel de cette application pas comme les autres sur le marché : on sait néanmoins que de nombreuses firmes, constructeurs comme opérateurs, ont d'ores et déjà signé des partenariats.

Facebook Home 4
Les premiers partenaires de Facebook pour Home.
Modifié le 05/04/2013 à 12h05
Commentaires